Billy Eichner

19 juillet 2019 06:07; Act: 19.07.2019 06:07 Print

«J'aime être drôle et surprendre les gens»

par Miguel Cid, Londres - En prêtant sa voix à Timon dans la version originale du «Roi lion», Billy Eichner s'adresse pour la première fois à un public familial.

Sur ce sujet
Une faute?

L'acteur américain de 40 ans, qui pensait faire carrière à Broadway, est fier d'avoir toujours été ouvertement gay dans un milieu où cela reste rare.

Êtes-vous quelqu'un d'insouciant comme Timon?
Je peux l'être, même si je trouve que ce qu'on apprend dans ce film, c'est qu'il y a un temps pour «Hakuna Matata» et un temps pour se soucier des gens et du monde qui nous entoure. Ce que j'aime chez Timon, c'est qu'il a une personnalité très forte et un avis sur tout. Moi aussi probablement, mais dans le film, cette personnalité appartient à cette petite et adorable créature, donc je trouve que ça fonctionne mieux.

Les gens sont surpris que vous chantiez aussi bien, mais en grandissant, vous rêviez de devenir une star de Broadway, non?
Oui, j'ai grandi à New York et j'ai vu une tonne de pièces et de spectacles. Quand j'étais gosse, j'ai découvert que j'avais une bonne voix et j'ai pris des cours de chant. Je pensais que j'irais à Broadway et j'ai fini par faire carrière dans la comédie.

Le fait d'être un acteur ouvertement gay a-t-il limité vos choix à Hollywood?
Toute personne qui n'est pas un homme hétéro blanc à Hollywood a des choix limités. Je n'ai jamais songé à ne pas afficher mon homosexualité et, d'une certaine façon, ça m'a ouvert des portes. Je suis heureux d'avoir toujours affiché mon homosexualité. En Amérique, être un comédien gay qui a du succès et passe à la télé est encore une chose rare. Je suis fier de tout ce que j'ai fait.

Vous êtes en train d'écrire la première rom-com gay?
Je suis en train de coécrire la première rom-com gay avec Nick Stoller, qui a réalisé «Nos Pires Voisins» et «Sans Sarah, rien ne va!», et Judd Apatow va la produire. On est en train de bosser sur le scénario en ce moment et on espère tourner le film en 2020. C'est très excitant. Il était temps!

«Le roi lion» vous permet de toucher un nouveau public. Quelles sont vos ambitions, désormais?
J'aime être drôle et surprendre les gens en faisant de nouveaux trucs. Mon boulot jusqu'à présent s'adressait aux adultes et ce film est manifestement familial. J'ai envie d’essayer toutes sortes de choses et peut-être me produire à Broadway un jour, comme j'avais prévu de le faire.

La bande-annonce du «Roi lion»:

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.