EnjoyPhoenix

15 août 2019 12:26; Act: 15.08.2019 14:54 Print

«Je dois me battre tous les jours contre moi-même»

par Ludovic Jaccard - La youtubeuse de 24 ans a posté un message inquiétant sur le Net. Malgré son succès, elle semble broyer du noir depuis des mois...

storybild

Marie Lopez vit des moments difficiles... (Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Considérée comme l'une des youtubeuses françaises les plus populaires, avec plus de 3 millions d’abonnés, Marie Lopez, alias EnjoyPhoenix, a tout pour être heureuse. Pourtant, tout n'est pas si rose dans la vie de la jeune femme de 24 ans, même si elle a retrouvé l'amour avec le DJ belge Henri PFR.

Mercredi 14 août 2019, Marie a publié un long message sur Instagram dans lequel elle révèle ses angoisses à ses fans. «Dans la vie, il est important d'essayer de trouver la lumière dans les moments sombres. Mais souvent, dans mon cas, cette lumière est parfois bien compliquée à trouver», confie-t-elle.

EnjoyPhoenix admet toutefois sa chance de vivre dans un pays en sécurité, d'avoir un toit au-dessus de la tête, de manger à sa faim et d'avoir des revenus stables, mais cela ne l'empêche pas de se sentir mal dans sa peau, depuis quelques mois. «Chaque été, c'est la même chose, je fais un bilan de ma vie, et je ne me focalise que sur ces échecs qui m'ont tant blessée. Cette année, il y en a eu plusieurs: mon arrêt de la pilule qui a aggravé mon acné et qui me bouffe au quotidien. Ces projets qui me tenaient à cœur, mais qui n'ont pas abouti. Cette remise en question permanente de ma légitimité et de mon contenu», dit-elle dans son message.

De plus, certains de ses amis l'ont tellement déçue qu'elle a «sombré dans la douleur» et la demoiselle se dit incapable de rester seule «sans cogiter et réfléchir» sur ses problèmes. Ce qui lui cause beaucoup de stress. «Alors oui, majoritairement et extérieurement, ma vie est belle. Mais, à force, vous devriez savoir que les réseaux ne montrent pas tout, et surtout pas toujours la réalité. Ma réalité à moi, c'est que je dois me battre tous les jours contre moi-même», déplore-t-elle.

Soutenue par ses fans

Considérant son post comme «un peu nul, triste, pas très positif, mais réel», EnjoyPhoenix se veut sincère avec ses abonnés. Elle les encourage aussi à s'exprimer quand ils ne vont pas bien: «Vous avez aussi le droit de le dire. Et c'est important de ne pas garder ça pour soi.»

Touchés par son désarroi, ils ont été nombreux à lui envoyer des messages de soutien.« T'es un humain. Et tous ces mots prouvent que tu as un petit cœur. Le chemin parcouru est si fort déjà. Crois en toi. Sois ta meilleure amie. Parle-toi. Écoute-toi. Sois indulgente. On n’a pas de pouvoir sur le passé. Mais on en a sur le futur. On ne lâche rien Marie», lui a écrit une internaute. «Aucune vie n'est parfaite, mais elles sont toutes précieuses. Courage», a renchéri une autre. De quoi consoler la youtubeuse qui sera présente au Royaume du Web, qui se tiendra du 4 au 6 octobre 2019, à Palexpo, à Genève.

Voir cette publication sur Instagram

Dans la vie, il est important d’essayer de trouver de la lumière dans les moments sombres. Mais souvent, dans mon cas, cette lumière est parfois bien compliquée à trouver. Je suis reconnaissante de vivre dans un pays en sécurité, d’avoir un toit au-dessus de ma tête, de manger à ma faim et d’avoir des revenus stables. Mais ces derniers temps, je ne m’autorise plus à être triste. Et plus je me bride en croyant que je peux encore avancer, plus je m’enfonce. J’essaye toujours de passer du temps avec des gens, par ce que je suis incapable de rester avec moi-même sans cogiter, réfléchir, penser, et finalement me créer du stress et des complications qui n’existent parfois même pas. Chaque été c’est la même chose, je fais un bilan de ma vie, et je ne me focalise que sur ces échecs qui m’ont tant blessée. Cette année, il y en a eu plusieurs : mon arrêt de la pilule qui a aggravé mon acné, et qui me bouffe au quotidien. Ces projets qui me tenaient à cœur mais qui n’ont pas abouti. Cette remise en question permanente de ma légitimité et de mon contenu. Et récemment, ces amitiés dans lesquelles tu t’investis si fort et qui te font sombrer de douleur quand tu vois l’autre côté du miroir. Alors oui, majoritairement et d’aspect extérieur, ma vie est belle. Mais à force vous devriez savoir que les réseaux ne montrent pas tout, et surtout pas toujours la réalité. Ma réalité à moi c’est que je dois me battre tous les jours contre moi-même. Alors voilà, c’était le post un peu nul, un peu triste, pas très positif de cet été, mais réel et qui représente le mood dans lequel je suis depuis quelques mois. Sinon j’espère que vous ça va, mais si ça va pas, vous avez aussi le droit de le dire. Et c’est important de ne pas garder ça pour soi. ♡

Une publication partagée par Marie Lopez (@enjoyphoenix) le


L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • philou logique le 15.08.2019 12:54 Report dénoncer ce commentaire

    logique

    quand on vit dans le paraître, le virtuel et l artificiel, difficile d être heurex à moyen terme

  • Jeanbon-delaBorne le 15.08.2019 13:15 Report dénoncer ce commentaire

    Pathétique

    Pauvre petite fille gnan-gnan qui commence gentiment à se rendre compte qu'elle n'a pas inventé la poudre et que le monde pourrait se passer d'elle sans problème.. Mis à part cela, la photo qu'elle a postée montre bien que même dans ces moments-là de soi-disant tristesse, elle pose et rien n'est naturel. Elle a dû refaire 12 fois (au bas mots !) la photo avant de la poster. Pauvre fille

  • cloclo le 15.08.2019 12:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la pauvre

    pauvre petite chérie...

Les derniers commentaires

  • jojo le 16.08.2019 15:41 Report dénoncer ce commentaire

    bruit de coulisse encore.....

    elle est pas un peu parano la gonz.......!mais qu'est-ce qu'il ne feraient pas pour passer dans le journal , pour toucher sans doutes des ronds...pas vrai 'y'en a qui montre leur fessiers et d'autre leur problèmes...pourquoi elle va pas au social, ils vont lui expliquer que dans son cas....si ou cela..alors qu'elle se sorte les pousses du cul.....au lieu de déprimer.....!encore une qui comprend de travers...elle touche combien pour la pose là ?...

  • Elo C le 16.08.2019 13:19 Report dénoncer ce commentaire

    Honteux

    Eux c'est pas la seule dans ce monde... car elle est youtubeuse sa passe sur ce journal ! C'est honteux nous avons des choses bien pires mas parce que madame attrape des boutons c'est la fin du monde !!

  • Lokita le 16.08.2019 12:22 Report dénoncer ce commentaire

    Arrête le net

    Et elle n as encore rien vécu bichon !

  • Ouèsava le 16.08.2019 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En passant

    Son chat a l'air complètement déprimé. On peut l'attaquer pour maltraitance ?

  • Tommy Mayo le 16.08.2019 10:12 Report dénoncer ce commentaire

    Lithium

    Je trouve assez incroyable que mon téléphone se décharge plus vite que ma trottinette.