Lara Stone

15 juillet 2014 13:10; Act: 15.07.2014 15:01 Print

«Je me sens plus forte et plus confiante»

par Vicky Huguelet - Le mannequin Lara Stone parle ouvertement de son fils et de sa volonté d'accepter son corps tel qu'il est devenu après l'accouchement.

storybild

Lara Stone, mannequin et maman dun petit Alfred, évoque les changements qua subi son corps un an après son accouchement. (Photo: Keystone/AP/Jonathan Short)

Une faute?

«Tout le monde a des bras flasques et des seins qui pendent». Lara Stone a beau faire partie des dix mannequins les mieux payés du monde, elle est une maman comme les autres. Né il y a un an, le petit Alfred a modifié ses courbes.

Sans détour, la belle de 30 ans souligne dans une interview accordée au magazine de mode «The Edit» (numéro de cette semaine) que faire grandir un être dans son ventre est plus important que de faire attention à la cellulite. «Les choses que les femmes peuvent faire avec leur corps sont merveilleuses. Il faut prendre le temps d’y penser.»

Une péridurale: Et alors?

Le mannequin critique aussi les stars qui accouchent naturellement juste pour pouvoir s’en vanter. Péridurale ou non, pour elle, il faut plutôt se focaliser sur le fait de donner naissance à un bébé en bonne santé. A ses yeux, Alfred «est un énorme monstre - dans le plus beau sens du terme. Il est très obstiné et sait exactement ce qu’il veut faire. Et s’il n’est pas d’accord il sera très en colère».

Lara Stone, qui s’est remise au sport intensif six semaines après la naissance son fils, vient de signer un contrat chez Calvin Klein.