Jean-Luc Delarue

07 décembre 2011 09:55; Act: 07.12.2011 10:00 Print

«Je n’ai jamais été aussi heureux dans la vie»

Malgré son cancer, l’animateur français garde le moral et entend bien vivre à 200%.

storybild

Jean-Luc Delarue a des projets avec sa compagne Anissa.

Sur ce sujet
Une faute?

Juste avant de révéler officiellement son cancer à la presse, Jean-Luc Delarue a accordé une interview au magazine «Gala», dans sa chambre d’hôpital, remplie de photos de ses proches dont son fils Jean et sa compagne Anissa. Il y parle ouvertement de sa maladie et de ses projets pour la surmonter.

«J’ai une pensée pour tous ceux qui comme moi en souffrent. Ils sont pour moi comme des frères et des sœurs», déclare l’animateur de 47 ans. «C’est pour cette raison, en souvenir du courage des invités que j’avais reçus sur le plateau, qu’aujourd’hui je fais sortir mon cancer de l’ombre!»

Un accélérateur de vie

Delarue est conscient de la gravité de sa maladie: «Je sais que le cancer, c’est un combat à vie, que c’est un combat à l’issue fatale où l’un de nous deux va mourir.» Mais l’éventualité d’une fin proche lui a donné un véritable coup fouet: «Ce qui s’est passé dans mon cœur depuis la révélation de ma maladie a été un accélérateur de vie tel que je n’en ai jamais connu. Jamais je n’ai été aussi heureux dans la vie! J'ai une femme extraordinaire. (...) On n'a plus une seconde à perdre.» Jean-Luc et Anissa prévoient ainsi de lancer une ligne de bijoux dont une partie des bénéfices seront reversés aux personnes atteintes d’un cancer. «Il m’épate par sa force. Il va toujours dans le sens de la vie», s’étonne sa compagne.

«J’ai découvert le quotidien d’un malade du cancer à l’hôpital, poursuit-il. J’ai vu des hommes et des femmes qui ont fait quinze ans d’études et qui ont autant de modestie, de simplicité et d’énergie qu’un étudiant de vingt ans. J’ai rencontré des infirmières entières, et tellement dignes!»

Soutiens en masse

Depuis la révélation de sa maladie, Jean-Luc Delarue reçoit des messages de soutien en masse. Ils proviennent parfois d’anonymes mais aussi de célébrités.

Ainsi, Laurence Ferrari a écrit sur Twitter: «To my friend Jean-Luc Delarue: Yes you can! Amitiés, Laurence». Interrogé par «Le Parisien», Stéphane Plaza a déclaré: «C'est un peu une douche froide. Je savais qu'il était à l'hôpital et je m'inquiétais. Il va se battre et on va lui donner la force pour.»

D’autres personnalités du monde télévisuel français comme Michel Denisot, Denis Brogniart ou Michel Cymes ont également apporté leur soutien au malade.

Et sur Facebook, plusieurs pages ont déjà été créées pour donner de la force à l’animateur.

(fab)