Ansel Elgort

16 septembre 2019 20:28; Act: 18.09.2019 06:06 Print

«Je ne cache pas ma copine, mais...»

par Henry Arnaud, Hollywood - L'acteur américain de 25 ans est amoureux. Il préfère toutefois rester discret sur sa vie privée.

storybild

Ansel Elgort est à l'affiche du film «Le Chardonneret». (Photo: AFP/Kevin Winter)

Sur ce sujet
Une faute?

Ansel Elgort a tout pour lui: une carrière au cinéma, mais aussi dans la musique, la mode... et il vient de fêter ses 10 millions de followers sur Instagram. À 25 ans, l'acteur arrive à l'affiche du film «Le Chardonneret», sur nos écrans ce mercredi 18 septembre 2019.

Vous venez de passer le cap des 10 millions de followers sur Instagram. Heureux?
Comme tous les jeunes de ma génération, il y a quelque chose de cool à partager une partie de sa vie avec d'autres sur les réseaux sociaux. Mais je ne suis pas dupe, on peut m'adorer aujourd'hui et me détester demain. Surtout sur le Net, on aime critiquer de manière anonyme.

En dehors du ciné et de vos activités de DJ, vous êtes aussi un exemple dans la mode masculine...
Ça m'amuse de m'habiller en fonction des événements et cela aide aussi à faire la promo d'un film comme «Le Chardonneret» où j'incarne un jeune qui semble être parfait en apparence et qui cache bien son jeu. On peut me trouver «fashionisto» quand il y a des photographes mais je fais tout pour fuir les regards en dehors de mon job. Le plus dur est de trouver cette balance entre ce que l'on donne de soi et ce que l'on cache (NDLR: Ansel fait un clin d'œil).

À commencer par votre vie amoureuse avec la danseuse Violetta Komyshan, non?
Vrai. Je ne cache pas ma copine mais... Je refuse d'en parler pour ne pas faire de vague ou déclencher des réflexions. C'est plus simple comme ça!

Est-il exact que vous espériez décrocher le rôle d'Elvis Presley dans un prochain film et que les producteurs vous ont préféré Austin Butler?
Exact et j'assume à fond! Je ne jouerais pas le King. J'ai regardé des dizaines de vidéos pour mémoriser la manière de parler et de bouger d'Elvis, mais j'étais en plein milieu d'un autre tournage et j'imagine que mon audition n'était pas assez bonne. On m'avait aussi demandé d'auditionner pour le rôle de Han Solo avant le récent film «Star Wars» et je n'ai pas été choisi pour ça aussi. C'est la vie!

Vous semblez accepter facilement l'échec donc...
Je passe des journées entières à préparer des auditions et je dois me battre pour chaque film que je décroche. C'est la règle du métier et je l'accepte. Mais depuis 5 ans, j'aurais vraiment tort de me plaindre. J'ai auditionné de multiples fois pour obtenir le personnage dans «Le Chardonneret». Même chose pour «West Side Story», j'ai auditionné durant des mois avant que Steven Spielberg ne me sélectionne pour ce remake. Je dois prouver à chaque projet que j'ai les compétences requises.

Regardez la bande-annonce du film «Le Chardonneret», dès le 18 septembre au cinéma: