Timothée Chalamet

01 février 2019 10:37; Act: 01.02.2019 10:37 Print

«Je ne veux pas passer à côté de ma jeunesse»

par Henry Arnaud, Hollywood - A cause de son succès fulgurant, l'acteur de 23 ans a dû devenir mature très vite. Mais il ne veut pas pour autant brûler les étapes.

storybild

Timothée Chalamet a été révélé au grand public dans le film «Call Me By Your Name», en 2017. (Photo: AFP/Jon Kopaloff)

Une faute?

«Salut les Romands, ça me fait tellement plaisir que l'on parle de mon film dans «20 minutes» en Suisse!» C'est avec ces mots que Timothée Chalamet nous accueille dans un salon de l'hôtel mythique Roosevelt avec vue sur les empreintes des stars sur Hollywood Boulevard. Le Franco-Américain est là pour la promo de «My Beautiful Boy» qui sort mercredi 6 février 2019 au cinéma.


«My Beautiful Boy» suit le combat d'un jeune accro au cristal-meth et de son père qui fait tout pour le sortir de la drogue. Quelles sont vos relations avec votre père?
Mes relations avec mes parents n'ont rien à voir avec le film. Mon père m'a toujours parlé en français dans mon enfance et il m'obligeait à lui répondre dans sa langue ce qui m'énervait. Maman m'a forcé à apprendre le piano très jeune aussi et je détestait ça. Aujourd'hui, je leur suis reconnaissant car, sans la connaissance du français et savoir jouer du piano, je n'aurais jamais décroché mes récents films lors d'auditions. C'est grâce à eux si je garde la tête froide face au succès.

A 23 ans vos partenaires, comme Steve Carell qui incarne votre père dans ce film, disent que vous réagissez comme un gars beaucoup plus mur que les jeunes de votre âge...
C'est possible. L'attention qui a été portée sur ma personne l'an passé m'a forcé à trouver mes marques dans le show-biz. Dans ma carrière, c'est vrai que j'ai appris vite à être plus adulte et responsable dans mes choix. J'ai vite appris de mes échecs car, à l'école, j'étais souvent nul et je me plantais dans mes auditions. Mais quelqu'un m'a dit que le cerveau d'un garçon n'est pas totalement formé avant ses 25 ans. Alors j'ai encore deux ans pour apprendre (rires). Je ne veux pas passer à côté de ma jeunesse alors dans ma vie privée, je fais tout pour rester un gamin le plus tard possible.

On vous a beaucoup vu avec Lily-Rose, la fille de Vanessa Paradis et Johnny Depp ces derniers mois. Est-ce le grand amour ?
Je ne saurais même pas comment répondre à cette question. Si j'ai appris une chose en 2018, c'est de rester loin de ce que l'on dit, pense ou raconte sur moi car je n'ai aucun pouvoir sur ça. Je revendique le droit de pouvoir sortir avec des amis, une copine ou ma famille sans avoir à regarder derrière moi pour savoir si on me prend en photos.

Votre personnage dans le film exprime ce sentiment d'être isolé et rejeté par tous. Avez-vous connu cela?
Absolument. Je crois que tous les artistes ont l'impression d'être incompris et de ne pas avoir leur place dans la société. Pour moi, cela a commencé encore une fois dès l'école. Autour de moi, tous les jeunes ne pensaient qu'aux fêtes du week-end suivant. Moi, il m'arrivait souvent de rester à la maison par peur de sortir ou de ne pas être accepté par les autres.

Que dire aux lecteurs de Suisse de «20 minutes» pour leur donner envie de voir «My Beautiful Boy» ?
J'espère que beaucoup de jeunes suisses vont aller voir mon film. C'est un sujet grave qui parle de dépendance à la drogue, d'une maladie qui est difficile à guérir et qui affecte toute une famille. On est loin d'un blockbuster avec des super-héros de Marvel. Mais j'ose espérer que ceux de ma génération aiment aller au cinéma pour se divertir, s'émouvoir et réfléchir... pas seulement s'éclater devant des cascades et des effets spéciaux.

Regardez la bande-annonce de «My Beautiful Boy», dès le 6 février au cinéma:

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Il a raison ! le 01.02.2019 11:35 Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement...

    La machine du showbiz adore broyer ceux qui s'y aventurent, surtout quand ils sont jeunes.

  • lo le 01.02.2019 11:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    très bon

    Cet acteur est un futur grand! il faut absolument voir ses films pour de rendre compte à quel point il est bon.

  • À la revoyure le 01.02.2019 14:14 Report dénoncer ce commentaire

    Il a tout d'un grand, on le reverra

    Il a tout d'un grand et se fera vite happer par le monde du «showbiz» surtout si il est amené à faire d'autres films à succès. On le reverra sans aucun doute...

Les derniers commentaires

  • Sympa le 02.02.2019 11:15 Report dénoncer ce commentaire

    Sympa

    Très sympa cet acteur.

  • Jean mordu le 01.02.2019 18:38 Report dénoncer ce commentaire

    Mort de rire

    Ta jeunesse? Mais quelle jeunesse min petit? T'as vus dans quel monde tu vis?shahahah je tigole teop desolé ... Si t'as pas encore vu profites en car il va pas rester grand chose, trop mdr les jeunes d'aujourd'hui. Completement deconnectés malgré leur 10.000 milliards de milliards de connection sur fb

    • Nature optimiste le 01.02.2019 23:31 Report dénoncer ce commentaire

      Optimiste de nature

      Très optimiste ton commentaire ! C'est ta vision de la vie ? Sûrement pas de la sienne...

  • ET le 01.02.2019 15:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bizarre

    C est qui cet extra-terrestre mutant?

  • À la revoyure le 01.02.2019 14:14 Report dénoncer ce commentaire

    Il a tout d'un grand, on le reverra

    Il a tout d'un grand et se fera vite happer par le monde du «showbiz» surtout si il est amené à faire d'autres films à succès. On le reverra sans aucun doute...

  • lo le 01.02.2019 11:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    très bon

    Cet acteur est un futur grand! il faut absolument voir ses films pour de rendre compte à quel point il est bon.