Témoignage

14 mars 2011 08:58; Act: 14.03.2011 09:21 Print

«Je passe d’excellents moments à Tokyo»

par Fabrice Aubert - Le risque d’accident nucléaire n’empêche pas Ana Markovic de profiter de son séjour dans la capitale japonaise.

storybild

Ana Markovic dans les rues de Tokyo.

Sur ce sujet
Une faute?

La speakerine de la TSR est partie en vacances à Tokyo mercredi dernier. Vendredi, elle nous racontait comment elle a vécu le tremblement de terre qui a secoué le pays. Au cours du week-end, Ana Markovic a ressenti «trois à quatre secousses» mais «pas de quoi grandement s’inquiéter», nous a-t-elle expliqué jointe une nouvelle fois dimanche après-midi.

«Honnêtement, tout se passe plutôt pas mal, j'ai surtout l'impression que ce sont «les autres» qui paniquent, avoue-t-elle. L’ambiance est égale aux jours qui ont précédé le séisme. Contrairement à ce qu'on peut imaginer, je passe d'excellents moments dans la capitale japonaise!» Sur sa page Facebook, la Genevoise ose même l’ironie face au pessimisme ambiant: «Vous espérez qu'on fasse quoi, hein? Qu'on se jette tous dans la baie de Tokyo pour nager au large?»

Pour le moment, Ana n’a en tous les cas pas l’intention d’écourter son séjour et compte bien rester jusqu’au 19 mars dans la mégalopole japonaise. «Cela dépendra principalement de l'évolution de la situation et des nouvelles transmises par le DFAE, précise-t-elle. A tout hasard, je viens de transmettre mes coordonnées à l'ambassade de Suisse à Tokyo.»