Christ Bearer

16 juillet 2014 13:20; Act: 22.07.2014 14:55 Print

«Je suis vivant, pénis ou pas pénis»

par Vicky Huguelet - Le rappeur américain Andre Johnson, alias Christ Bearer, s'explique sur les raisons qui l'ont poussé à se sectionner le pénis en avril dernier avant de sauter d'un immeuble.

storybild

Andre Johnson, 40 ans, est un rappeur de Northstar, groupe découvert par le Wu-Tang Clan. (Photo: Facebook)

Sur ce sujet
Une faute?

«Je l'ai coupé parce que c'était la racine de tous mes problèmes. Ma solution au problème a été de réaliser que le sexe était pour les mortels. Or, je suis un dieu.»

Le rappeur Andre Johnson, alias Christ Bearer du groupe Northstar, s'est exprimé au début de la semaine sur ce qui l'avait poussé à couper son pénis puis à sauter d'un immeuble à Los Angeles en avril dernier.

Le quadragénaire a expliqué à E! qu'il était sous l'emprise de drogues, contrairement à ce qu'avaient affirmé deux membres de son groupe, qui vivaient dans le même immeuble.

Un petit bout qui fonctionne

Andre Johnson a cependant assuré qu'il contrôlait la situation. «Je ne voulais pas me suicider. C'était juste ma réponse aux démons.» Des démons perdus à tout jamais, puisque les médecins n'ont pas pu rattacher le sexe du rappeur. «Mais il peut encore durcir, le petit bout que j'ai.»

Si l'Américain ne s'était pas exprimé jusqu'à maintenant, c'est parce que «les gens me percevaient comme fou». Mais, pour lui, la vérité méritait d'être dite.