Katherine Waterston

25 avril 2019 09:16; Act: 26.04.2019 17:00 Print

«J'adorais les punks dans ma jeunesse»

par Henry Arnaud, Hollywood - L'actrice américano-britannique avait un côté rebelle durant son adolescence, mais ses parents étaient très cool avec elle.

storybild

A 39 ans, l'actrice attend son premier enfant. (Photo: ik Aldama)

Une faute?

«Les animaux fantastiques» de la saga «Harry Potter» ont fait connaître Katherine Waterston dans le monde entier avec son rôle de Tina, au cœur de chaque épisode. L'actrice de 39 ans profite de son succès pour enchaîner des films plus intimistes comme «Mid90s», actuellement au cinéma, où elle incarne une maman paumée au milieu des années 1990 et dont le fils traîne avec une bande de skaters à Los Angeles. Rencontre.


Le film raconte l'histoire d'un adolescent qui se rebelle contre sa mère, souvent absente, et suit une équipe de skaters dans les années 90. Vous étiez une ado à cette époque. Quels sont vos souvenirs de ces années?
Contrairement au film, j'ai eu la chance d'avoir de bons parents présents et attentionnés. Je n'ai jamais eu besoin de faire une vraie crise d'adolescence car rien n'était tabou ou interdit à la maison. Il y avait des règles et un besoin de respect mais lorsque je faisais une erreur, mes parents me demandaient si j'avais appris une leçon et que cela m'aiderait à trouver ma place dans ce monde.

Aviez-vous une âme rebelle?
J'adorais les punks dans ma jeunesse et j'avais du mal avec l'autorité scolaire. Je n'étais pas mauvaise élève, ni turbulente mais je ne supportais pas les profs qui jugeaient négativement mes amis sous prétextes d'un piercing, d'une boucle d'oreille ou d'une coupe à l'iroquois. Avoir les cheveux roses, c'était fun! Il m'arrivait d'être furieuse à la fin d'une journée de classe à cause des remarques des profs. Mais j'avais de la chance à la maison car je viens d'une famille d'artistes sur plusieurs générations. Mes parents ont toujours été très cool et ouverts sur mes fréquentations. J'étais ado dans les années 90 justement comme dans notre film.

Votre père, Sam Waterston, est une star des années 90, célèbre aux USA pour la série «New York Police Judiciaire» qui a duré plus de 20 ans jusqu'en 2010. Que vous a t-il appris ?
La plus grande leçon que je tiens de mon père, il l'a apprise de son propre père. Quand papa a commencé à connaître le succès, il lui a dit: «Le show-biz, c'est comme la cigarette. Cela ne peut te faire du mal que si tu aspires la fumée. » Il ne faut jamais croire qu'on est une star et meilleur que les autres. Pour moi, il n'y a que quelques jours par an où je suis à des Premières ou soirées de gala. Dans ces moments-là on peut m'enfumer avec un nuage de compliments pour me faire croire que je suis meilleure que les autres. Et la semaine suivante, je me retrouve seule chez moi et ça me remet les pieds sur terre (rire).

A quand une suite des «Animaux fantastiques»?
Pour moi ça sera après l'accouchement de mon bébé puisque je suis enceinte. J'imagine que les producteurs vont nous rappeler au travail au plus tard cet automne pour un troisième chapitre qui sortira en 2021. JK Rowling peaufine le scénario car ce « Animaux Fantastiques 3 » sera plus énorme que les 2 premiers réunis!

Regardez la bande-annonce de «Mid90s», actuellement au cinéma: