Interview

10 février 2011 19:40; Act: 10.02.2011 19:50 Print

«Le public suisse a tout compris à mon délire»

par Laurent Flückiger - Poids lourd du rap, La Fouine revient lundi avec un double album très contrasté. Coup de fil.

storybild

«On est tous un peu schizo: une face un peu hardcore, une face plus douce», explique le Parisien.

Sur ce sujet
Une faute?

La Fouine, quel est votre avis sur le palmarès des Victoires de la musique?
Nul! De la merde! Avec tout le respect que je lui dois, Abd al Malik ne méritait pas de gagner. Booba a eu raison de ne pas y aller.

Vous revenez avec «La Fouine vs Laouni», un double album de 25 titres. En pleine crise du disque, ça paraît gonflé.
C’est le but. Aujourd’hui, les albums se retrouvent rapidement sur internet. Les plus grosses fuites viennent des magasins, qui les reçoivent deux semaines avant la sortie. Ma stratégie, c’est de proposer plein de morceaux, plein de vidéos et dans une semaine, on verra bien si j’avais raison.

On retrouve La Fouine sur le premier disque, Laouni (votre prénom) sur le deuxième. Vous êtes schizophrène?
On l’est tous un peu. Les gens me connaissent par mes morceaux hardcore, mais aussi par ceux plus calmes. Et cela faisait longtemps que j’avais envie de faire un double album. C’est comme ça que j’aime écouter la musique.

Parmi les featurings, on compte The Game et Zaho. Cette dernière est très demandée par les rappeurs...
Zaho est une amie de longue date, je l’avais déjà invitée sur mon premier album, en 2005. Depuis que je suis dans le métier, je commence à avoir pas mal de contacts. J’ai mon studio, mon label, mon équipe et, entre chaque album, je sors également des mixtapes. Je ne peux pas rester plus d’une semaine sans écrire.

Auriez-vous un message pour vos fans suisses?
J’aime énormément mon public suisse. Ce ne sont pas des paroles en l’air, les gens ont tout compris à mon délire.

Le live, c’est le 12 mars à Neuchâtel. Et les festivals?
Depuis que j’ai fait la première partie des Black Eyed Peas, en 2009 au Montreux Jazz, je n’ai qu’un rêve: y revenir.

«Papa», le nouveau clip de La Fouine: