Dean Schneider

18 mars 2019 07:10; Act: 18.03.2019 17:04 Print

«Les animaux sauvages doivent être protégés»

par Ludovic Jaccard - L'influenceur zurichois de 26 ans a tout quitté pour vivre en Afrique du Sud, afin de secourir les bêtes de la savane. Il ne le regrette pas une seconde.

Une faute?

Sur Instagram, Dean Schneider fait rêver ses 619000 abonnés. Installé depuis deux ans en Afrique du Sud, le Zurichois de 26 ans a tout plaqué pour construire un refuge pour animaux sauvages avec lesquels il vit une complicité incroyable.

Pourquoi avoir quitté votre job dans la finance, à Zurich, pour vivre en Afrique du Sud avec des animaux sauvages?

Je suis fasciné par le monde des animaux depuis tout petit. C'est Steve Irwin, le chasseur de crocodiles australien qui est malheureusement décédé, qui m'a donné envie de m'intéresser aux animaux sauvages. Il me les a fait découvrir dans mon salon à Zurich. En grandissant en Suisse, on n'a pas accès à ces bêtes-là Bien sûr, ici on a des vaches, des moutons, mais on ne rencontre pas des tigres, des hyènes ou des serpents! C'est donc cet homme qui m'a éduqué sur cette faune, mais j'ai toujours été un grand amoureux des animaux.

Comment vos parents ont-ils réagi?

Ils n'étaient pas vraiment ravis au début, parce que je réussissais bien professionnellement en Suisse. J'avais créé ma propre société financière. Ils ne comprenaient pas que je veuille arrêter ma carrière que j'avais mis trois ans à construire pour aller vivre en Afrique où on ne parle pas la même langue, avec une culture si différente et beaucoup de risques. Mais après six à huit mois, ils ont réalisé que c'était mon plus grand rêve, je voulais faire ça dans la vie et rien ne me ferait changer d'avis.Quand ils ont vu tous les sacrifices que j'étais prêt à faire, comme vendre mes affaires, ma voiture, investir tout mon argent pour ce projet en Afrique, ils m'ont compris et soutenu.

Que faites-vous exactement en Afrique du Sud?

J'ai acheté une immense propriété située sur un terrain de 360 hectares. J'y ai fait construire des abris sécurisés pour des animaux sauvages qui vivaient en captivité, qui étaient maltraités ou issus de trafics. Je leur donne une nouvelle vie dans un espace naturel. Je fais aussi de la réhabilitation d'animaux qui ont été heurtés par une voiture ou blessés par des chasseurs. Je les soigne pendant plusieurs semaines et les relâche ensuite dans la nature. Mais ma mission principale est d'éduquer les gens à travers le monde et leur montrer la beauté du royaume des animaux. Parce que je pense que tout ce qu'on aime, comme son partenaire, son chien, on le protège. Je veux donc montrer aux gens que les animaux sauvages ont aussi une valeur et qu'ils méritent d'être protégés.

Comment gagnez-vous votre vie en vivant là-bas?

Malheureusement, je ne gagne pas d'argent pour le moment. J'en avais gagné beaucoup avant, c'est ce qui m'a permis de construire tout ça. Mon père m'a aussi aidé financièrement. Je vis grâce à cela actuellement, mais bientôt je vais manquer d'argent. C'est pourquoi il est important pour moi d'avoir des sponsors. Comme ma mission est d'éduquer le plus de gens possible, il faut que je puisse avoir une grande visibilité. Cette visibilité pourrait aussi être bénéfique aux sponsors. J'espère donc en avoir à travers mes réseaux sociaux qui souhaitent collaborer avec moi et faire passer mon message. Bientôt, il y aura aussi la possibilité de faire des dons à mon organisation.

Est-ce la raison pour laquelle vous êtes très présent sur les réseaux sociaux?

Exactement, j'y suis très actif car je veux que les gens aiment aussi ces animaux et les réseaux sociaux sont les moyens les plus rapides pour les atteindre dans le monde entier. On n'avait pas de réseaux sociaux il y a cinquante ans. Mais aujourd'hui, ils sont là. Ils peuvent avoir un côté très négatif, mais ils peuvent aussi vous donner de belles opportunités. J'essaie donc de créer une communauté, d'attirer l'attention dans le but d'inspirer et d'éduquer les gens sur la vie sauvage.

Pourquoi aimez-vous autant les animaux sauvages ?

J'aime les animaux en général. La relation avec les bêtes sauvages est différente de celle qu'on a avec un chat ou un chien. Celle que vous avez un lion est très impressionnante. Les gens ne savent pas comment communiquer avec un lion. On a très peu d'informations à ce sujet. C'était donc un challenge pour moi et cela me fascinait aussi. Ce qui m'importe le plus avec les animaux, c'est qu'ils sont vrais. Ils ne font pas semblant. Ce n'est pas comme avec un humain qui prétendra être votre ami pour obtenir quelque chose de vous. En réalité, il ne vous aime pas. Ce genre de chose n'arrive jamais avec un animal. S'il ne vous aime pas, il vous le montrera.

Pensez-vous vivre pour toujours en Afrique?

L'Afrique est une sorte de base pour moi. Je me vois vivre un peu partout dans le monde, parce que ma mission est plus grande que de vivre en Afrique du Sud et d'y sauver des animaux. Maintenant, j'essaie d’éduquer les gens à travers eux, mais tôt ou tard il faudra que je voyage pour leur faire découvrir d'autres espèces. J'aimerais aller sur l'Amazone, aux Everglades…

Quel message souhaitez-vous faire passer?

Les gens devraient commencer à voir les animaux sauvages avec un regard différent. Ils doivent ouvrir leur esprit et laisser ces animaux y entrer. Ils sont si fascinants et incroyables. On a tellement à apprendre d'eux. La plupart des gens n'y connaissent rien car ils sont tellement loin d'eux. Il faut donc leur donner une chance. Apprenez des choses sur les lions, les éléphants qui sont des animaux cool. Sur mon Instagram, je vous apprendrai plein de choses géniales sur eux. Ensuite vous déciderez s'ils vous intéressent ou pas, mais je pense que 99 % des gens commenceront à les aimer.

Aucun regret d'avoir quitté la Suisse?

Non, aucun, même si j'aime mon pays et ma ville, Zurich. Je suis toujours ravi de revenir en Suisse. Je l'apprécie même davantage maintenant, parce qu'en vivant en Afrique, je vois qu'il y a plein de choses que j'avais en Suisse et que je n'ai plus ici. Quand je vivais à Zurich, je ne réalisais pas à quel point tout était propre, organisé. En Afrique, c'est vraiment très différent…

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Morgane le 18.03.2019 07:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à lui

    Bravo et respect à lui pour son courage et pour son aide envers les animaux. Il en faut des hommes comme lui pour aider les animaux en détresse. Merci

  • Valais le 18.03.2019 08:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Wild

    les anges de la savane. oui on a vraiment besoin de personnes comme ça, qui pourront réparer le mal qu'on fait à mère Nature ! il faudra aussi faire prendre conscience aux contrebandiers et chasseurs des dégâts qu'ils causent, et ça...c'est pas gagné

  • Dannick Carbonara le 18.03.2019 08:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique

    Magnifique. Bravo

Les derniers commentaires

  • Bea58 le 19.03.2019 07:51 Report dénoncer ce commentaire

    Félicitations

    Je vs envoie tout mon respect, bravo je souhaite un franc succès dans votre passion et activité ! Ns avons énormément à apprendre des animaux surtout dans la société d'aujo Ils sont bien plus sages que bcp de personnes

  • Marie le 19.03.2019 06:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Basiques questions d'argent

    C'est bien joli mais c'est d'abord un cas social qui vit sans gagner d'argent, et tout le monde est attendri parce qu'il s'occupe d'animaux. Et bien si ça vous émeu autant que ça, partagez votre salaire avec lui non? Ah c'est à qui de payer? Et dans quelques mois il reviendra en Suisse car la vie est dure sans argent, surtout en Afrique du Sud où il n'y a pas de social, un vrai risque vital pour les Blancs. Il aurait mieux fait d'investir dans un vignoble sud-africain, cela aurait été rentable et lui aurait permis de financer ses rêves. Mais les jeunes veulent tout tout de suite...

  • amande le 18.03.2019 22:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    well done

    je l adore ce type!!! il est juste reop génial!!!

  • FanDu46 le 18.03.2019 17:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi QUE sauvage ?

    Pourquoi sauvage ? Si tu n'es pas un animal sauvage tu ne mérites pas de protection ?

  • JPS le 18.03.2019 15:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Compagnie

    Adorable je suis pour les animaux qui ont besoin de faire le câlin