Léa Seydoux

22 août 2019 21:36; Act: 22.08.2019 21:36 Print

«Ma beauté, si tant est qu'elle existe, est bizarre»

L'actrice française de 34 ans entretient un rapport conflictuel avec son physique.

storybild

Léa Seydoux, 34 ans, n'aime pas du tout son nez. (Photo: AFP/Valery Hache)

Sur ce sujet
Une faute?

Elle a beau enchaîner les rôles au cinéma, Léa Seydoux n'est pas le genre d'actrice à avoir toujours confiance en elle. La Française de 34 ans n'a même jamais eu conscience de son physique avantageux. «À 18 ans, j'ai choisi d'être actrice par volonté d'être libre. J'avais les moyens de ne pas travailler, mais ne pas travailler, ce n'est pas être libre. Alors, la beauté, ce n'est vraiment pas le cœur du problème, confie-t-elle dans «Vanity Fair». Je me trouvais belle et à la fois pas belle du tout. Je ne crois pas que je me sois jamais comportée comme une belle fille.»

Plutôt dure avec son image, Léa enfonce le clou. «Ma beauté, si tant est qu'elle existe, est bizarre, affirme-t-elle. Je suis un peu comme un garçon, maladroite, disgracieuse, un peu lourde.» De plus, la comédienne à l'affiche du film «Roubaix, une lumière», dans lequel elle incarne une femme alcoolique et toxicomane, n'aime pas du tout son nez. Elle ne le trouve «pas du tout féminin».

Regardez la bande-annonce du film «Roubaix, une lumière», actuellement au cinéma:

(lja)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jess le 23.08.2019 06:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben voyons

    Pauvre chérie. Grand-papa président de Pathé et grand-oncle chez Grammont...je comprends qu'elle doute de pourquoi elle y est arrivé!

  • Phil le 22.08.2019 21:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça doit être dur

    Dur de se résoudre à bosser alors qu'on en a pas besoin.... ça laisse le temps de se demander si on se plaît à soi-même et s'accepter!

  • Guy Molle le 22.08.2019 22:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je l'ai trouvé

    formidable dans le film franco Suisse :" L enfant d en haut" entièrement tourne en Valais.

Les derniers commentaires

  • Pfff... le 23.08.2019 10:42 Report dénoncer ce commentaire

    Un jour prochain peut-être...

    Pourquoi les actrices (et femmes) devraient toujours être belles pour avoir une quelconque valeur ? J'espère qu'enfin les choses finiront par changer et que les femmes soient jugées sur autre chose que leur apparence

  • Philippe le 23.08.2019 10:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Basta!

    Mais on s'en moque de cette Léa Seydoux avec sa pseudo beauté après chirurgie...

  • jack M. le 23.08.2019 10:35 Report dénoncer ce commentaire

    Léa, je t'aime !

    Moi, je suis sous le charme et j'apprécie de la voir dans des films qu'elle illumine non seulement par sa beauté mais aussi ce quelque chose qui fait d'elle une actrice un peu à part.

  • Marie le 23.08.2019 07:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A star is born

    À part Marion Cotillard qui est la seule véritable star française, le cinéma français a perdu toute sa superbe depuis les années 70 qui s'est vu jusqu'aujourd'hui glorifier la médiocrité, le populaire ennuyeux, le cul a tout va et surtout les moches. Lea Seydoux est un ovni, à la fois populaire et intouchable elle a ce truc en plus qui la rend très belle, un charme fou qui change des vulgaires, des moches, des bimbos et des populaires. Elle ira loin si elle reste fidèle à elle-même, en plus c'est une très bonne actrice. Serait-elle la digne l'héritière de Fanny Ardent et Deneuve?

    • Susue le 23.08.2019 17:08 Report dénoncer ce commentaire

      @Marie

      ça sent la vieille rabourgrie là, haha

  • Jess le 23.08.2019 06:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben voyons

    Pauvre chérie. Grand-papa président de Pathé et grand-oncle chez Grammont...je comprends qu'elle doute de pourquoi elle y est arrivé!