Marseille

24 mars 2020 06:33; Act: 24.03.2020 06:33 Print

«Maeva, vous êtes à vomir!»

La candidate de téléréalité Maeva Ghennam a passé un test de dépistage du coronavirus alors qu'elle allait bien. Les internautes sont furieux.

Sur ce sujet
Une faute?

Maeva Ghennam a provoqué la colère de nombreux internautes. La raison? Dimanche 22 mars, la candidate des «Marseillais», sur W9, a fait savoir sur Instagram qu'elle avait passé un test pour savoir si elle avait contracté le Covid-19, alors qu'elle se portait bien. La bimbo a ainsi posté une photo d'elle avec son petit chien, qu'elle considère comme son enfant. «Toujours confinée avec mon fils, Hermès. Aujourd'hui on a été se faire dépister on attend les résultats en espérant être négatif #fuckcoronavirus», a-t-elle écrit en légende du cliché.

Cette info a révolté de nombreuses personnes conscientes qu'il ne faut pas se faire dépister à moins d'avoir les symptômes du coronavirus. Il faut en effet éviter un trop gros flux de patients dans les hôpitaux déjà remplis. «En quel honneur tu t'es fait dépister?», lui a demandé un abonné. «En l'honneur que ma copine qui était chez moi y'a 4 jours a le corona (sic), tu crois je me fais dépister pour le plaisir?» lui a répliqué Maeva. Mais sa réponse l'a compromise encore plus. «Il y a 4 jours le confinement était déjà en vigueur. Ta copine n'avait rien à faire chez toi. Vous ne respectez rien, lui a rétorqué son interlocuteur. Et pourtant il était bien dit de respecter le fait de ne pas côtoyer ses amis, mais bref elle s'en tape cette meuf. Pauvre fille.»

Une autre internaute n'a pas mâché ses mots à l'encontre de la starlette de téléréalité: «Vous êtes tellement superficielle et égoïste. J'aurais honte d'avoir une fille comme vous. Vous êtes à vomir!»

Pour enfoncer le clou, un membre du corps médical a aussi dit à Maeva ce qu'il pensait d'elle: «Se faire dépister et ne pas attendre d'avoir les symptômes? C'est un gros manque de respect pour nous personnels soignants qui ne pouvons même pas nous faire dépister, nous dormons avec nos conjoints, nous sommes avec nos enfants, et on attend que les symptômes apparaissent», lui a-t-il rappelé.

(lja)