Alizée Gaillard

17 juillet 2014 06:24; Act: 17.07.2014 06:24 Print

«Mon mari n'a pas encore rencontré ma famille»

par Julienne Farine - Sept mois après avoir épousé Darrin, le mannequin valaisan a hâte de le présenter à ses proches. La rencontre devrait se faire en décembre.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

A la surprise générale et après quelques mois seulement de relation, Alizée Gaillard a épousé Darrin, un comédien originaire du Wisconsin (USA) en décembre 2013 à Los Angeles. La jolie brune de 29 ans ne regrette pas une seconde d'avoir sauté le pas.

Votre vie a-t-elle changé depuis que vous êtes une femme mariée?
Oui, vraiment. On est super amoureux, on fait tout ensemble, comme une vraie équipe. Je lui ai fait connaître le monde du mannequinat, il commence à faire des shootings. On rêve de la même carrière de cinéma. Je lui parle de mes projets, lui des siens. C'est la première fois que nous construisons réellement un avenir à deux.

Le mariage a eu lieu peu après votre rencontre. A quand le premier bébé?
(Elle rit) On va attendre un peu. Pour l'instant on préfère se concentrer sur le boulot. Avoir des enfants maintenant freinerait notre carrière. On parle d'enfants, mais d'ici cinq ou six ans.

Vous en avez donc discuté?
Ah oui, tout le temps! On a hyper envie d'en avoir. Si on n'avait pas un emploi du temps si chargé, on serait déjà parents. On discute de la manière dont on va les éduquer par exemple.

Combien d'enfants aimeriez-vous?
On se dit qu'un garçon et une fille ça serait bien. S'il y en a un troisième, ça sera la cerise sur le gâteau.

Avez-vous déjà emmené Darrin en Suisse?
Non, pas encore. On viendra pour Noël. Il ne connaît pas ma famille et je ne connais pas la sienne. Ses proches comme les miens ont dit qu'on était fous de se marier aussi vite, mais ils nous connaissent. Finalement, ça ne les a pas étonnés. On n'en fait qu'à notre tête.

Avez-vous prévu de vous rendre dans l'Etat du Wisconsin pour rencontrer votre belle-famille?
Oui, on aimerait faire d'une pierre deux coups. Faire un grand voyage cet hiver pour pouvoir rencontrer tout le monde.

Où en est votre carrière de comédienne et de mannequin aux Etats-Unis?

Ca va très bien. En six mois, j'ai décroché quatre publicités pour la télévision, c'est assez énorme. Mon agent était super content. D'habitude, quand on en décroche deux par année, c'est déjà un exploit. Tourner des pubs TV est la porte d'entrée pour décrocher des rôles dans le cinéma.

Avez-vous passé des castings pour la télévision ou le cinéma?
J'ai prévu de commencer en septembre et d'engager un agent pour cela. Ca fait plus d'une année que je suis dans la même «acting school» et elle me plaît toujours beaucoup, mais je souhaite changer, car c'est bien de voir autre chose. C'est primordial pour un acteur d'apprendre différentes techniques.