Miss Suisse 2010

02 mars 2011 08:45; Act: 02.03.2011 09:18 Print

«On m’a menacée et craché dessus!»

Kerstin Cook officie en tant que Miss Suisse depuis six mois. La Lucernoise avoue avoir vécu des moments pénibles.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Peu après son élection, Miss Suisse 2010 avait défrayé la chronique au sujet de son cursus controversé. Elle avait indiqué étudier dans une Université inexistante. En Suisse allemande, des voix s’étaient élevées pour que Kerstin Cook rende sa couronne. Certains ont même pris cette affaire beaucoup plus à cœur. «Des gens m’ont menacé et certains m’ont même craché au visage dans la rue», révèle la jeune reine de beauté de 21 ans à 20 Minuten online.

Les faits ont beaucoup touché la Miss. «J’ai énormément pleuré. Surtout parce que cela s’est produit au début et que je ne savais pas exactement comment le système fonctionnait. Tout d’un coup, on m’a reproché d’avoir gagné l’élection uniquement grâce à un mensonge.»

Mais Kerstin Cook n’a jamais songé à rendre sa couronne. «Ces mauvaises choses ne sont qu’une petite partie, reconnaît-elle. En tant que Miss Suisse, on vit tellement de choses merveilleuses et on apprend à connaître tellement de monde. Il y a au final plus de positif que de négatif.»

Les mauvaises passes ont renforcé son couple

Si pendant leur règne, de nombreuses Miss se séparent de leur copain, ce n’est pas le cas de la Lucernoise. «Nous sommes devenus un couple encore plus fort, explique-t-elle. Silvan a toujours été là pour moi et m’a protégée. Les événements négatifs nous ont encore rapprochés.» Malgré l’emploi du temps chargé de Kerstin Cook, les tourtereaux parviennent à se voir «au moins une fois par semaine».

Et dans six mois, quand l’aventure Miss Suisse ne sera plus qu’un souvenir? «Je veux rester encore un peu dans ce business comme mannequin. Plus tard j’aimerais devenir physiothérapeute. Mais seulement quand je serai vraiment prête. Une chose est certaine, je ne serai ni chanteuse ni actrice (rires).»

(fab/bbe)