Etats-Unis

16 janvier 2020 18:44; Act: 17.01.2020 06:30 Print

Acteur lynché pour avoir sympathisé avec Trump

Surpris en train de discuter avec Donald et Melania Trump lors d'un match de football, l'acteur américain Vince Vaughn s'est attiré les foudres des internautes.

Sur ce sujet
Une faute?

«Je suis vraiment désolé de devoir partager cette vidéo avec vous», a écrit le journaliste Timothy Burke, après avoir surpris Vince Vaughn en train de sympathiser avec Donald Trump et Melania Trump, pendant un match éliminatoire de football universitaire au Superdome Mercedes-Benz de la Nouvelle-Orléans.

Sur la vidéo, on y voit Vaughn discuter brièvement avec le président américain et son épouse, puis lui serrer la main et partir. Ces quelques secondes publiées sur Twitter ont largement suffi à la Toile pour se mettre en colère, appelant au boycott de l'acteur avec le hashtag meurtrier «Vince Vaughn est annulé».


«Vince Vaughn a eu l'occasion de tenir tête à un violeur, un traître et un meurtrier d'enfants, mais il a préféré serrer la main de Donald Trump avec enthousiasme. Allez tous les deux vous faire f*****!», s'est insurgé un internaute. «Mesdames et messieurs, je suis au regret de vous annoncer que Vince Vaughn est ANNULÉ», a tweeté une autre personne. «Je ne veux plus rien avoir à faire avec lui».

D'autres défendent l'acteur, dénonçant un lynchage extrême et totalement injustifié: «Imaginez un être humain serrer courtoisement la main d'un autre être humain lors d'un événement public... scandaleux! Sérieusement, voici à quel point la gauche est devenue ridiculement mesquine».


«Si vous êtes en colère contre Vince Vaughn pour avoir eu une conversation avec le président lors d'un événement sportif hier soir, il est là le problème. La civilité doit revenir en Amérique. Discuter avec quelqu'un ne fait pas de vous un criminel», a relativisé une personne sur Twitter.


En octobre 2019, Ellen DeGeneres avait également fait polémique sur le web pour avoir assisté à un match de football aux côtés de l'ancien président George W. Bush. Elle avait répondu à ses détracteurs: «Ce n'est pas parce que je ne suis pas d’accord avec une personne sur tout que je ne serai pas son amie», expliquait-elle dans son émission. «Quand je dis 'soyez gentils les uns envers les autres', je ne parle pas seulement des gens qui pensent comme vous. Je veux dire 'soyez gentils avec tout le monde'».

(20 minutes)