Paris

06 octobre 2011 06:56; Act: 07.10.2011 12:18 Print

Afida Turner craque pour un jeune Romand

par Ludovic Jaccard - La chanteuse Afida Turner va collaborer avec un artiste genevois de 17 ans.

storybild

En plus de vouloir conquérir le monde avec sa musique, Afida Turner encourage les jeunes artistes à se lancer. (Photo: Alamo)

Une faute?

David Rodrigo n’en revient toujours pas. Sur les conseils d’une amie, il a envoyé une chanson qu’il a composée à la chanteuse de pop/rock/soul, via Facebook. A sa grande surprise, Afida Turner a non seulement aimé le morceau mais l’a aussi contacté. «Je n’aurais jamais pensé qu’elle me rappellerait», a confié le jeune homme à «20 minutes».

Du coup, le weekend dernier, David a a pris rendez-vous avec son idole à Paris. «Jusqu’au dernier moment, je me suis demandé si elle allait vraiment venir, parce que je sais qu’elle est très occupée. J’étais donc encore surpris quand elle est arrivée. Nous sommes allés manger dans un célèbre restaurant et nous avons discuté d’une collaboration musicale. Cela va se faire bientôt», se réjouit David, actuellement apprenti de commerce.

De son côté, Afida Turner est aussi ravie de cette rencontre. «J’ai accepté de rencontrer David car il m’a dit qu’il prenait le train depuis la Suisse juste pour venir me voir. Cela m’a touchée. Je suis donc venue au rendez-vous samedi à 18h30. Il ne pensait pas que j’allais être là, mais je tiens toujours parole. David est adorable et j’ai trouvé son titre intéressant et bien produit. Je suis toujours à la recherche de nouvelles chansons et j’encourage aussi les jeunes à se lancer», nous a expliqué la diva.

Une image déformée

Le tempérament volcanique de la Française de 35 ans n’effraie pas David. « Les gens ne connaissent pas vraiment la vraie Afida. En réalité, elle est sensible, très ouverte et elle a un grand cœur. Elle a cru en mon projet», explique le jeune homme de 17 ans. A ce sujet, la tigresse assume son côté franc et direct, même si cela lui a valu de nombreux clashs avec certains présentateurs télé. «Ils sont là pour faire du buzz, pour que cela soit repris sur Youtube. Ces animateurs profitent de ma notoriété pour se faire de la pub en me descendant. Mais maintenant, j’ai décidé que je ne ferai plus ce genre d’émission pour ne pas tomber dans leur piège.»

Icône gay

D’autant plus qu’Afida est très soutenue par ses fans, de plus en plus nombreux. Constat étonnant: la majorité d’entre eux sont gays. «Je ne le savais pas au début! J’ai été très étonnée en l’apprenant. Mais aujourd’hui, c’est une grande fierté pour moi. Je me rend compte qu’ils me comprennent vraiment, ils savent tout de moi. Ils comprennent mes coups de gueule, ils savent ce qui me touche et connaissent mes réactions. Je travaille depuis 1998. Cela a été très dur pour moi de réussir dans la musique. J’ai dû me battre. Je pense donc que les homos ont un grand respect pour ma persévérance. Je ne me suis pas retrouvée du jour au lendemain avec un contrat avec une maison de disques où tout était prêt. Il faut donc beaucoup de courage. Ça doit sûrement les toucher », confie l’artiste.

Une chose est sûre, l’interprète de «Come With Me», issu de son second album, «Paris-Hollywood», veut «conquérir le monde» avec sa musique. Afida prévoit déjà, avec l’aide de David, de se produire en show case dans une discothèque genevoise, très bientôt.


Ecoutez le titre de David Rodrigo, «Too Many Windows in Wonderland», qui a plu à Afida Turner:


Regardez le dernier clip d'Afida Turner, «Come With Me»: