Les potins de Cannes

19 mai 2019 07:13; Act: 19.05.2019 07:13 Print

Une invitée non désirée et Banderas ingérable

Retour sur une cinquième journée mouillée. Prêts pour les nouveaux cancans? Nous aussi. Voici les «Cannes-Cannes»...

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Une invitée que personne ne souhaitait voir débarquer

Samedi noir pour les organisateurs du festival: la pluie s'est invitée à la fête. Si faire la queue est déjà compliqué par temps ensoleillé en raison des différentes files, la forêt de parapluies a rendu l'exercice encore plus compliqué. Mais même si on a vu quelques visages agacés par cette averse, aucun incident n'est à déplorer. Avouez-le, vous êtes presque déçus... Allez, consolez-vous en regardant Nick Jonas et Priyanka Chopra roucouler devant les photographes...

Le rôle de Cléopâtre manque à Monica Bellucci

Habituée à porter du noir, Monica Bellucci a osé le bleu marine en cette cinquième journée du festival. Mais les fans du film «Astérix et Obélix: Mission Cléopâtre» auront noté que l'actrice italienne a habillé son cou d'un magnifique collier en forme de crocodile. Petit clin d'oeil à son rôle de reine d'Egypte, qui lui a valu la gloire en 2002?


Antonio Banderas ne répond plus de lui-même

En pleine séance de photocall, Antonio Banderas a prouvé qu'il possédait une vraie souplesse de félin. Hilare pendant la conférence de presse de «Douleur et Gloire», contrairement au personnage dépressif qu'il incarne, l'Espagnol s'est amusé avec les photographes et a multiplié les poses acrobatiques sur la terrasse du Palais. Bravo, Antonio, t'as fait le show... Mais attention aux lombaires! Faut-il te rappeler que tu n'as plus 20 ans?


Tarantino n'a pas pu s'empêcher de se pointer

On ne l'attendait pas avant mardi pour la projection de son film, le très attendu «Once upon a time... in Hollywood». Quentin Tarantino a crée la surprise ce samedi, en faisant une apparition sur le tapis rouge, avec son épouse, la chanteuse israélienne Danielle Pick. Officiellement, le couple voulait assister à la projection du film chinois «Le lac aux oies sauvages» de Diao Yinan. Mais nous, on pense qu'ils voulaient tout simplement se montrer...


Jessica Hausner enfonce des portes ouvertes

«Le bonheur, c'est une idée, ce n'est pas quelque chose de tangible.» Cette phrase, lâchée par la réalisatrice autrichienne Jessica Hausner lors de la conférence de presse du film «Little Joe», est criante de vérité. Heureusement que l'Autrichienne est là pour nous rappeler les choses essentielles de la vie. Merci.

Et pendant ce temps, Marie S'Infiltre se fait refouler comme une malpropre...

(szu/afp)