Cérémonie

10 février 2011 10:42; Act: 10.02.2011 17:45 Print

Ben L'Oncle Soul triomphe, Booba se plaint

Mercredi soir, les Victoires de la Musique 2011 ont sacré les artistes de la nouvelle vague. Booba a boycotté la cérémonie.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

C’est Indochine qui a lancé la soirée de la 26e édition des Victoires de la musique 2011, à Lille et diffusées sur France 4, mercredi soir. Cette cérémonie inaugure une nouvelle formule, avec deux soirées pour 12 lauréats.

Pour les révélations, la soirée a consacré Lilly Wood and the Prick (artiste révélation du public) et Ben l'oncle soul (révélation scène de l'année).

Du côté des albums, les grands gagnants sont Gaëtan Roussel (et son album «Ginger» dans la catégorie album rock), Bernard Lavilliers (et son album de chanson «Causes perdues et musiques tropicales»), le rappeur Abd Al Malik (avec «Château rouge», sacré album de musiques urbaines), Hindi Zahra (avec «Handmade», album de musique du monde) et enfin Stromae (avec «Cheese», dans la catégorie album de musiques électroniques/dance).

Booba lance une polémique

Le rappeur Booba, nommé dans la catégorie «album de musiques urbaines de l'année», a décidé de boycotter la cérémonie.«Une telle délocalisation des musiques dites spéciales et des révélations à une soirée secondaire, témoigne, une fois encore, de Victoires de la musique à deux vitesses», estiment Booba et son label Tallac Records, dans un communiqué. «Notre désaccord est profond avec une telle approche de la musique qui ignore l'un des genres les plus populaires auprès du public», poursuit Booba qui, «pour faire valoir (ses) convictions de la manière la plus forte que peut (lui) offrir un tel système» a décidé de ne pas participer à l'émission.

Pour la suite, il faudra attendre la deuxième cérémonie qui aura lieu le 1er mars au Palais des Congrès de Paris. Celle-ci consacrera l'artiste interprète masculin, l'artiste interprète féminine, l'album de l'année, la chanson originale et enfin le spectacle musical, la tournée ou le concert.

(Ludovic Jaccard/afp)