26 juin 2007 23:00; Act: 27.06.2007 14:01 Print

Bernoise sacrée reine de la diaspora italienne

JESOLO (it) – L’élection de «Miss Italia nel Mondo 2007» a couronné lundi la Suissesse Antonella Carfi.

Sur ce sujet
Une faute?

«C’est vraiment grandiose! Mais je n’ai pas encore réalisé ce qui m’arrive», a déclaré Antonella Carfi, 18 ans. Celle qui a été élue la plus belle femme d’origine italienne du monde parmi 50 candidates est née et vit à Berne. «Je n’étais pourtant pas aussi sûre de moi que Cristiana Frixione, du Nicaragua, qui obtenu la 2e place. Je suis vraiment surprise d’avoir gagné», ajoute la belle, qui doit ses origines italiennes à son père, de Catagne, et sa mère née dans les Abruzzes. Victoire d’autant plus surprenante que ce concours était le premier auquel elle participait et qu’elle n’a fini que 3e lors de la sélection en Suisse. «Pour chaque pays, seules trois candidates au maximum sont retenues pour participer à l’élection. Lucia Mele et Daniela Di Laudo étaient les deux autres Suissesses. J’ai obtenu la 3e place», explique la gagnante.
Antonella, qui étudie l’architecture à Berne, va devoir mettre son apprentissage en stand-by afin d’honorer le contrat d’un an qu’elle vient de remporter avec une marque d’habits. Elle a aussi gagné plus de 30 000 fr. en liquide, une voiture et des bijoux. De nombreux déplacements et défilés attendent la «Miss Italie dans le monde 2007». Ce qui risque de mettre en péril la relation qu’elle entretient avec Giuliano, son petit ami. «Même s’il est fier de moi, il ne voulait pas que je gagne. Il est très jaloux et a peur de me perdre», regrette Antonella.

Caroline Goldschmid