Scandale

23 novembre 2010 09:56; Act: 23.11.2010 17:32 Print

Charlie Sheen compromis par des SMS

Des messages indiquent que le comédien a voulu acheter le silence de la pornstar Capri Anderson après leur dispute. La hardeuse prétend que l'acteur a tenté de l'étrangler et lui dit qu'elle a voulu le faire chanter. Les deux ont porté plainte.

Sur ce sujet
Une faute?

Charlie Sheen a proposé 20'000 dollars (l'équivalent de 20'000 fr.) à l'actrice porno Capri Anderson quelques heures après leur altercation à l'hôtel Plaza, le 26 octobre dernier vers deux heures du matin, pour tenter d'étouffer l'affaire. La proposition a été effectuée par SMS, révèle, mardi, le site TMZ. Voici quelques extraits de leurs échanges par téléphone:

Anderson: «Tu as démoli mon nouveau sac Prada, mon gars, ce n'est pas cool. Je ne m'explique pas comment tu as pu faire deux trous dedans et déchirer la lanière.»

Sheen: «Tout ce dont j'ai besoin, c'est de ton numéro de compte bancaire, etc, et je te verserai 20'000 dollars si tu penses que cela puisse tout couvrir... Je me sens vraiment mal, tu es si cool et sexy et aussi douce que fun et sympathique.»

Sheen: «Ne te soucie pas de nos amis communs, traite avec moi directement et je te promets, ma charmante lady, que tout sera réparé et que tout rentrera dans l'ordre.»

Vers six heures et demi le soir suivant l'incident, Charlie, alors qu'il était interné au service psychiatrique, essaie encore d'établir le contact: «Je viens d'atterrir, peut-être pourrions-nous parler ce soir?»

Anderson répond: «Oui tu peux m'appeler. Je n'ai pas de compte en banque, crois-le ou non.»

Sheen: «Oh, bien dans ce cas, laisse-moi établir un plan pour régler cette histoire une fois pour toute. Peut-on parler une seconde, chérie?»

Sheen: «Bonne nouvelle! Mon assistant, Rick est un bon pote de Mark (nom retiré) à New York. Il va te verser la somme en liquide et l'apporter dans le lieu qui te conviendra... J'aurais l'argent dans la matinée, et je te proposerai un rendez-vous aussi vite que possible après ça...☺»

Anderson: «Peut-il le laisser dans un lieu qui soit sûr pour moi quand je passerai le prendre? Comme une banque... Je suis vraiment nerveuse à cause de tout ça.»

Sheen: «Bien sûr tout ce que tu voudras pour que tu te sentes au mieux.»

Sheen termine l'échange: «Laisse-moi régler cette affaire et je reprendrai contact avec toi pour les détails...»

La transaction n'a jamais eu lieu.

Les parties portent plainte

L'acteur, âgé de 45 ans, risque bien de retrouver devant les tribunaux. Lundi, Capri Anderson a révélé dans l'émission télévisée «Good Morning America», sur ABC, qu’elle avait porté plainte contre l’acteur l’accusant de lui avoir lancé une lampe dessus et de l’avoir étranglée. Elle s’était réfugiée dans la salle de bain de la suite de l’hôtel Plaza de New York, où elle se trouvait avec Charlie Sheen.

Elle a ajouté que l’acteur aurait sniffé «une poudre blanche» et tenu des propos racistes. Selon les dires de l’actrice porno, Sheen lui aurait promis une belle somme d’argent en échange de son silence.

La réponse n’a pas tardé dans le camp de l’acteur. Son avocat, Me Yale Galanter, a nié les accusations d'Anderson dans un communiqué diffusé lundi, ajoutant que celle-ci «n'a jamais fait de déclarations à la police au sujet d'une mauvaise conduite de la part de M. Sheen le soir de l'incident, alors qu'elle aurait eu plusieurs occasions de le faire». Selon lui, les allégations sont «une tentative évidente de faire de l'argent grâce à la célébrité (de l'acteur)».

Sheen contre-attaque et nie en bloc

Mardi, on apprend que Charlie Sheen a déposé à son tour une plainte à Los Angeles contre Capri Anderson, Christina Walsh de son vrai nom, l’accusant de chantage.

Le site TMZ.com a obtenu les documents de la plainte. Sheen explique que l’actrice lui a demandé «au minimum 1 million de dollars» pour qu’elle se taise. Faute de quoi, elle lui a assuré qu’elle allait contacter les médias et un avocat pour raconter des fausses histoires et détruire sa carrière.

Le document précise que Charlie Sheen n’a jamais violenté ou menacé Capri Anderson et l’accuse d’avoir volé la montre Patek Philippe de l’acteur d’une valeur de 165'000 dollars.

La nuit du clash

Conduit à l'hôpital par son ex-femme, Denise Richards, le 26 octobre dernier vers trois heures du matin, l'acteur américain a subi une batterie d'examens qui ont révèlé qu'il avait consommé de la cocaïne.

Juste avant l'hospitalisation, Sheen a piqué une colère contre Capri Anderson avec qui il passait la nuit. Il a démoli sa chambre et la jeune femme s'est barricadée dans la salle de bain.

A leur arrivée, les policiers ont trouvé Sheen nu et incohérent, mais n’ont pas découvert de drogue dans la suite. Les agents lui ont laissé le choix d'aller à l'hôpital ou au commissariat.

Le site TMZ.com précise que l’acteur a commencé sa soirée dans un restaurant en buvant abondamment. Denise Richards l’aurait rejoint avant de s’en aller en constatant son état d’ébriété.

Sa femme et leur deux filles dormaient dans le même hôtel. La famille était allée voir une comédie musicale à Broadway.

(fab/eco)