Etats-Unis

09 janvier 2016 05:44; Act: 09.01.2016 07:56 Print

Des élus veulent révoquer une médaille à Bill Cosby

Les parlementaires veulent une loi qui permettrait de révoquer la médaille de la Liberté. L'acteur est accusé de viols.

Voir le diaporama en grand »
Le mari de Kim Kardashian, Kanye West, défend Bill Cosby sur Twitter. Pour lui, l'acteur accusé du viol de plus de 50 femmes est «innocent». 04.02 Un juge de Pennsylvanie a validé mercredi les poursuites pénales engagées contre Bill Cosby pour agression sexuelle, lesquelles étaient contestées par les avocats de l'acteur américain. 09.01 Des élus souhaitent révoquer la médaille de la Liberté, plus haute récompense civile aux Etats-Unis, à l'acteur Bill Cosby, accusé de viols. 31.12 Le célèbre acteur Bill Cosby, ancien père chéri de l'Amérique aujourd'hui inculpé d'agression sexuelle, garde le moral et croit qu'il sera innocenté après avoir été «accusé injustement», a assuré son avocate jeudi. 30.12 La Cour de Montgomery, en Pennsylvanie, a officiellement inculpé ce mercredi l'acteur américain pour agression sexuelle aggravée. Il est accusé d'avoir drogué et abusé d'une femme en 2004. 14.12 Bill Cosby a porté plainte contre sept de ses accusatrices pour diffamation. Il les accuse de vouloir intentionnellement de lui nuire. 03.11 L'ex-top model et animatrice de télévision accuse Bill Cosby d'agression sexuelle et le poursuit pour diffamation. 24.10 Une avocate a assuré que deux nouvelles plaintes se préparaient contre l'ex-mythe de la télévision déjà visé par plus de cinquante accusations similaires. Une femme, se présentant sous le prénom de Dottye (à droite), a expliqué lors d'une conférence de presse qu'elle avait trente ans en 1984, lorsqu'elle s'est rendue un soir chez Bill Cosby, pour une audition. Une autre femme, Donna Barrett, a assuré lors de la même conférence de presse avoir subi des attouchements de sa part en 2004 lors d'un événement sportif. 07.10 Chloe Goins, mannequin de 25 ans, a porté plainte mardi pour agression sexuelle contre l'acteur américain pour des faits remontant à 2008, non prescrits. 18.09 Lors d'une émission intitulée «Cosby: les femmes parlent» diffusée dans la nuit de jeudi à vendredi sur la chaîne américaine A&E, treize victimes présumées de l'acteur Bill Cosby ont pu donner leur version des faits. 13.08 Trois nouvelles femmes, l'ancienne hôtesse de l'air Colleen Hughes (à gauche) ainsi que les comédiennes Linda Whitedeer et Eden Tirl( droite), sont sorties de l'ombre mercredi pour accuser l'acteur américain Bill Cosby de les avoir agressées sexuellement. 06.08 Bill Cosby sera entendu en octobre par la justice pour répondre aux accusations d'une femme affirmant que l'acteur l'a droguée et agressée quand elle était mineure. 27.07.15 Le magazine New York a décidé de donner la paroles aux 35 femmes qui accusent l'acteur de viol. 15.07 Le président américain Barack Obama, interrogé mercredi sur les allégations visant l'ex-star de la télévision Bill Cosby, a estimé que le fait de droguer une personne à son insu pour des relations sexuelles revenait à commettre un «viol». 14.07 Whoopi Goldberg a abandonné mardi Bill Cosby, expliquant qu'elle ne pensait plus qu'il était innocent des accusations d'agressions sexuelles le visant depuis des mois. 14.07 Deux victimes présumées de Bill Cosby ont demandé lundi la diffusion de la totalité de la déposition de l'ex-star de télévision, accusée d'agression sexuelle par une trentaine de femmes, après qu'il eut admis avoir drogué au moins une jeune femme pour avoir des relations sexuelles. Beth Ferrier et Rebecca Lynn Neal (à gauche) n'ont toutefois pas l'intention de porter plainte contre lui à ce stade en raison de la prescription des faits. 07.07 Accusé de viol par une trentaine de femmes, l'acteur admet dans un document juridique avoir donné un puissant sédatif à au moins une femme pour avoir des relations sexuelles avec elle. 16.12.2014 Bill Cosby et son épouse, en octobre 2009. L'épouse de l'acteur a pris sa défense, alors que son mari est accusé d'agressions sexuelles par plusieurs femmes. Depuis les accusations proférées par Andrea Constand en 2004, toutes obéissent en effet au même scénario: une victime d'abord droguée à qui Bill Cosby impose des relations sexuelles. L'une d'elles, le modèle Janice Dickinson (59) affirme que Cosby lui a fait boire du vin rouge et prendre des médicament avant d'abuser d'elle. Bill Cosby, mondialement célèbre grâce à son rôle de patriarche d'une sympathique famille noire bourgeoise dans le sitcom «The Cosby Show», diffusé sur NBC entre 1984 et 1992, est au centre de ce scandale depuis qu'un comédien, Hannibal Buress, l'a qualifié de «violeur» lors d'un spectacle en octobre à Philadelphie (est), ville natale de l'acteur. Bien qu'il ne soit formellement accusé d'aucun crime, quelque 20 femmes ont maintenant pris publiquement la parole pour l'accuser d'agressions remontant aux années 60, allant de mains baladeuses au viol en passant par des attouchements. Dernière témoin en date, Therese Serignese, 57 ans, accuse M. Cosby de l'avoir droguée puis violée après un de ses spectacles au Hilton de Las Vegas en 1976, quand elle avait 19 ans.

Sur ce sujet
Une faute?

Un groupe bipartite d'élus américains a présenté vendredi une proposition de loi autorisant le président Barack Obama à révoquer la médaille de la Liberté, plus haute récompense civile aux Etats-Unis, à l'acteur Bill Cosby, accusé de viols.

Le président américain avait reconnu en juillet qu'il n'existait aucun mécanisme pour révoquer la médaille conçue il y a 50 ans.

C'est ce que ces élus veulent mettre en place, en lui donnant le pouvoir de révoquer cette médaille, dans un texte de loi qui devait être déposé vendredi et prévoit des sanctions pénales à l'encontre d'une personne arborant cette médaille si elle lui a été retirée.

Plusieurs dizaines de femmes

«Cosby a reconnu avoir drogué des femmes pour satisfaire son désir sexuel. C'est pourquoi le gouvernement fédéral ne devrait pas décerner une récompense comme la médaille présidentielle de la Liberté», pouvait-on lire dans un projet de texte diffusé par le bureau du représentant républicain Paul Gosar, à l'origine de l'initiative.

Le célèbre acteur, âgé de 78 ans et qui a longtemps incarné le père idéal dans la série «The Cosby Show», est englué dans une affaire d'agressions sexuelles sur plusieurs décennies, dont il est accusé par plusieurs dizaines de femmes.

Il a été inculpé pour la première fois la semaine dernière d'agression sexuelle malgré des dizaines d'accusations d'agression et de viol depuis des mois, qu'il a toujours contestées.

Présumé innocent

Paul Gosar admet que Bill Cosby est toujours présumé innocent, mais il estime que la reconnaissance par l'acteur d'avoir drogué plusieurs femmes «le met hors des limites (qui déterminent) qui nous devrions admirer dans notre société».

«Comme beaucoup d'Américains, j'en ai assez de voir notre culture décliner devant nos yeux. Il est temps de remettre à l'endroit la boussole morale de notre pays», a déclaré jeudi l'élu conservateur.

Quinze républicains et deux démocrates ont apporté leur soutien au texte, selon un conseiller de Paul Gosar. Reste cependant à savoir si le Congrès adoptera ce texte et si le président Obama le ratifiera.

«Nous regarderons la proposition si un vote a lieu au Congrès», a affirmé jeudi le porte-parole de la Maison Blanche Josh Earnest, tout en s'inquiétant d'un éventuel précédent en «essayant de révoquer des médailles».

(nxp/afp)