Mister Suisse 2011

25 janvier 2011 16:20; Act: 25.01.2011 16:20 Print

Deux candidats ont survécu à des drames

Luca De Nicola et Nicolas Scandamarre ont un point commun: ils sont rescapés de graves accidents de la route.

storybild

Nicolas Scandamarre et Luca De Nicola (ici avec Dominique Crapraro tout à droite) ont tous deux vécu des drames de la route. (photo: Debora Zeyrek / tilllate.com)

Sur ce sujet
Une faute?

L’histoire de Nicolas Scandamarre n’est pas méconnue des Romands. Le Vaudois l’avait déjà racontée en 2007, lorsqu’il s’était présenté à l’élection de Mister Suisse romande.

«Un fou, ivre, roulait à 170 km/h et a embouti notre voiture par l’arrière. Ma copine Tamara a été éjectée du véhicule. Elle est décédée dans mes bras», avait-il déclaré à l'époque à «20 minutes».

Quatre ans plus tard, la souffrance reste pesante et présente au quotidien. «J’ai pensé plusieurs fois au suicide, et l’idée continue de me traverser l’esprit régulièrement», nous avoue Nicolas. «Mais je ne vais jamais le faire car cela serait contre la volonté de l’être supérieur.» Pour parvenir à continuer de vivre après le drame, l’étudiant de 22 ans dit s’être réfugié dans la foi.

Risque de paralysie

Luca De Nicola a lui aussi survécu à un grave accident de la route. En mars 2010, le candidat tessinois s’est crashé avec son vélomoteur contre une voiture. Il a fait un vol plané de plusieurs mètres avant de chuter lourdement. «Je me souviens seulement que la voiture a soudainement surgi devant moi, après c’est le trou noir», nous explique le jeune homme.

Il est resté une semaine à l’hôpital sans connaissance avec «une commotion cérébrale et des fractures». Sa situation s’est dégradée et Luca aurait dû se faire opérer. «Les médecins estimaient que sans intervention je devrais compter avec le fait de passer le reste de ma vie dans une chaise roulante.» Mais malgré ce pronostic, le modèle de 20 ans a préféré renoncer à l’opération et s'en est sorti.

(Fabrice Aubert/isa)