Laura Prepon

26 mars 2020 18:20; Act: 26.03.2020 18:20 Print

Devenue boulimique à cause de sa mère

Ado, l'actrice Laura Prepon a connu des troubles du comportement alimentaire. Sa maman la voulait la plus mince possible.

storybild

Laura Prepon, 40 ans, a désormais trouvé son équilibre. (Photo: AFP/Cindy ord)

Une faute?

Révélée au grand public dans la série «Orange Is The New Black», sur Netflix, Laura Prepon vient de sortir son livre «You & I, as Mothers», qui est à la fois une autobiographie et un guide de maternité. Dans des extraits du bouquin publiés dans «People», on apprend que l'actrice a vécu une adolescence difficile à cause de troubles alimentaires. «Ma mère m'a appris la boulimie. Ça a commencé à mes 15 ans et ça a duré jusqu'à la fin de ma vingtaine, explique l'Américaine de 40 ans. Je pensais que j'étais une femme forte, que j'avais confiance en moi, mais c'est devenu une compulsion qui m'a complètement fragilisée.»

Durant cette période, Laura, qui mesurait 1,77 m, était «une fille en pleine forme et athlétique». Pourtant, lors d'un casting pour une agence de mannequinat, on lui avait demandé de perdre environ 11 kilos. Elle avait alors dit à sa mère qu'elle essayerait de maigrir et cela était devenu «leur projet à deux». Sa maman a alors commencé à la peser et prendre ses mesures régulièrement. Ayant atteint 47 kilos, Laura était devenue «la fierté de sa mère».

Il faut dire que la maman de la comédienne était persuadée que la maigreur était une qualité. «Elle était boulimique à l'université. Une fois qu'elle a perdu du poids, elle a rencontré mon père. Pour elle, être maigre, c'est avoir du succès. Je crois qu'elle essayait de m'aider», raconte Laura. Aujourd'hui, sa mère est atteinte de la maladie d'Alzheimer et la star n'est «plus en colère» contre elle.

Désormais, la comédienne a trouvé son équilibre alimentaire. «Guérir veut dire en apprendre plus sur mon corps. Surtout quand j'ai voulu avoir des enfants», se rappelle Laura, maman d'un petite fille, Ella, 3 ans, et d'un petit garçon né en février 2020, qu'elle a eus avec son mari l'acteur Ben Foster.


(lja)