Jessica Thivenin

20 février 2019 21:17; Act: 20.02.2019 21:17 Print

Elle espère que son livre aidera les jeunes femmes

Dans son écrit autobiographique, la bimbo évoque avoir subi des violences conjugales dès l'âge de 16 ans.

Sur ce sujet
Une faute?

«J’ai écrit cet ouvrage pour dire aux filles qui subissent des violences qu'elles ne sont pas seules.» C'est par ces mots que Jessica Thivenin a avoué pour la première fois avoir été victime de violences conjugales. Ces faits figurent dans son autobiographie, intitulée «C'est tout moi!», disponible depuis le 15 février.

Interviewée par purepeople.com, la star des «Marseillais Asian Tour» est revenue sur ses expériences amoureuses, qui n'ont de loin pas toujours été paisibles. C'est d’ailleurs à 16 ans qu'elle a été frappée pour la première fois par son petit ami: «Je me faisais fracasser. J'ai eu des relations plus ou moins difficiles et des fois, c'est allé très loin.» Désormais, la bimbo de 29 ans ne mâche pas ses mots lorsqu'elle parle des hommes violents. «Ce sont de vraies merdes», a-t-elle par exemple balancé au micro du média Aufeminin.

Contre toute attente, c'est son histoire tumultueuse avec Nikola Lozina qui lui a fait prendre conscience que ce genre de relation n'était pas normale. «Je me suis rendu compte qu'il n'était pas agressif et qu'il ne parlait pas mal lorsqu'il était énervé. C'est là que j'ai compris que la violence n'était pas obligatoire.» Mariée depuis deux mois avec son partenaire des «Marseillais», Thibault Kuro, la belle veut désormais montrer l'exemple: «Je souhaite prévenir celles qui me suivent que si une telle chose leur arrive, il faut partir. Et que si ça s'est passé rien qu'une fois, ça se reproduira.»

(szu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Je Memarre le 20.02.2019 21:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Euh

    c'est qui ?????

  • carole deriaz le 20.02.2019 21:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    prends en de la graine

    je ne peux que confirmer... la gifle ne doit jamais avoir lieu...la vulgarite non plus... c'est dur mais si vous etes honnete tirez vous vous en prendrez de la graine...et c'est valable dans le 2 sexe...

  • Pfff le 20.02.2019 23:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est qui ça encore ???

    Ces gens qui sortent de je ne sais où se sentent obligés de sortir les livres !!!! Raconter leur malheurs c est bon nous aussi on a les nôtres et on fait CHIER personne

Les derniers commentaires

  • wegegt le 21.02.2019 14:38 Report dénoncer ce commentaire

    rgeg

    il y a des claques qui se perde...

  • Jess le 21.02.2019 13:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parler sans savoir...

    C es sur que ça aidera celle qui décide de lire son livre et qui passe par là ! La violence telle qu elle sois n es pas tolérable, c es un acte lache... On peux aimé ou ne pas aimé, peut importe, la cause est noble et si plus de personne arrivais à parler de ce genre d expérience ce serai mieux... Vous pensez savoir par où on passe quand on vit ces trajédies, pourtant à voir vos commentaires on vois bien que vous n avez jamais subis ceci... Et pour info ce n es pas de l idiotie, de l ignorence ou être naïve que de tombé dans ce piège, ce serai tellement plus simple si ça se résumait à ça ! Pour toute personne victime de violence, n écouter pas ces clichés, vous valez tellement mieux, personne ne mérite la souffrance ! Car chers moralisateurs, croire que c es leurs fautes est la 1 ère sensation pour ces personnes et vous ne faite que cautionner ces comportements en disant de telles choses... ABE

  • Jan claude Negre le 21.02.2019 08:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout est business

    dans la réalité vrais quand t'écris quelque chose tu espère surtout que sa va être lu, et si c'est un bouquin surtout qu'il soit acheté. Et puis pour que ça fonctionne faut écrire sur des sujets brûlants et qui concerne un maximum de personnes ( potentiel acheteurs)

  • Mendrisiotto le 21.02.2019 08:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ??????

    La violence de nos jours est partout chez les jeunes Resultat de l'éducation de l'enfant roi qui n'accepte pas la frustration et répond par la violence

    • jean claude Vandamme le 21.02.2019 09:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mendrisiotto

      dans les années 70 ( quand j'etais jeune) il y avait tout autant de violence, et les filles n'avaient pas vraiment intérêt à là ramener, actuellement une brèche c'est ouverte et meme si c'est pas encore gagné, l'homme commence à comprendre qu'il n'est pas Bruce tout puissant, battez vous les filles nous devons être complémentaires mais égaux .

    • gag le 21.02.2019 09:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mendrisiotto

      Tu rigoles ? Parce que tu crois que les vieux, ceux de ton âge, ceux des siècles et des millénaires passés n'usaient pas de violences contre leurs conjointes..? parfois c'est le contraire, il faut le savoir et c'est un fait établi qui ne doit en rien accorder la moindre indulgence envers ces femmes, mais dans l'immense majorité des cas, ce sont les hommes qui usent de violences sur leurs conjointes. Ce n'est pas un phénomène nouveau, la jeunesse et son éducation n'est pas responsable de cette violence cachée ! les responsables sont ceux qui nient cette violence.

    • N'importe quoi ! le 21.02.2019 09:16 Report dénoncer ce commentaire

      @Mendrisiotto

      La société n'a jamais été aussi peu violente qu'à l'heure actuelle

    • Laurence le 21.02.2019 10:12 Report dénoncer ce commentaire

      @Mendrisiotto

      Le viol conjugal (entre autres) n'a été reconnu juridiquement que depuis les années 90. Facile de nier que ça existait avant alors que ce n'était même pas reconnu juridiquement.

  • Joanna le 21.02.2019 07:58 Report dénoncer ce commentaire

    Commentaires pathétiques

    Au vu des commentaires, on ne s'étonne pas que la violence conjugale soit autant minimisée et niée.

    • Sissia le 21.02.2019 08:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Joanna

      Je te rejoins dans ta constatation... Toutes les victimes de violences conjugales ne sont pas près de voir leur combat prendre fin... Lamentable, indécent, triste...

    • Aucun respect pour les victimes ! le 21.02.2019 09:17 Report dénoncer ce commentaire

      @Sissia

      Le pire, c'est que ces mêmes personnes sont celles qui dénigrent encore plus les victimes hommes des violences conjugales, comme quoi ce ne sont pas de "vrais mecs" pour se laisser taper par leurs femmes !