Kim Kardashian

10 juillet 2018 21:17; Act: 10.07.2018 21:22 Print

Elle lutte pour les prisonnières

La star a contacté le gouverneur californien pour que les gardiens aient moins de contacts avec les détenues.

Voir le diaporama en grand »
La star a contacté le gouverneur californien pour que les gardiens aient moins de contact avec les détenues. Kim Kardashian a publié cette photo pour annoncer l'ajout d'un nouveau produit à sa gamme de cosmétiques, KKW Beauty, lancée il y a deux semaines. Il s'agit d'une crème de corps pailletée. Qui lui offre surtout une nouvelle occasion de s'afficher dénudée sur Internet. Un cliché réalisé par le fameux duo de photographes Mert Alas et Marcus Piggot. Avec sa soeur Khloé, pour le magazine allemand 032c Avec sa soeur Khloé, pour le magazine allemand 032c Un couple uni La bimbo s'est-elle offert un gros coup de pub ou est-elle une victime? La question commence à se poser... Voilà l'intérieur d'une des chambres de l'hôtel Pourtalès, l'établissement secret des vedettes dans le 8e arrondissement où Kim Kardashian a été agressée dans la nuit de dimanche à lundi. Prénommé le «No Adresse France» - son adresse étant secrète et ne possédant pas non plus de site internet -, l'établissement est composé de neuf appartements de 95 à 350 mètres carrés. Parmi les stars qui ont déjà séjourné: Leonardo DiCaprio, Madonna, Prince ou encore Zlatan Ibrahimovic. Son mari n'a pas l'air de trouver cette transparence gênante. Et hop, une petite «pool party» Kim, toujours dans le bain médiatique Et hop, une petite «pool party» Son mari n'a pas l'air de trouver cette transparence gênante. Kim Kardashian en couverture du magazine financier qui devrait paraître le 26 juillet prochain. La star de télé-réalité et son mari le rappeur Kanye West semblent prendre du plaisir au mariage de David Grutman, le propriétaire du LIV, un club très prisé de Miami. Indéniablement, l'épouse du rappeur n'est pas du genre pudique... La provoc', c'est bien son dada! L'adepte d'Instagram a également tenu à partager des clichées des autres invités... Kim K. continue de plus belle. Nue sur Instagram, trois mois après avoir accouché. Elle est poursuivie pour un accrochage survenu en mars 2014. Le petit Saint: cette photo a été postée le 22 février. La toute première image de Saint a été postée début janvier. Sa grande soeur, North. Et Kim, toujours si... Kim. La photo postée le 22 février, jour anniversaire du père de Kim, mort en 2003. Kim et North. Kim et North. North. North, digne fille de sa mère! En amoureux le 4 juillet dernier. En amoureux le 4 juillet dernier. Kim, épuisée, le 2 mai 2015! Il y a un an, elle et son amoureux se disaient oui Elle rêve de donner un petit frère ou une petite soeur à North Sa manière de célébrer la journée mondiale de la Terre Selon le médecin de la jeune femme, ils devraient calmer le jeu... Tout en transparence Tout en transparence Tout en transparence Tout beau tout frais, ce post date du 2 février 2015...même si la photo a été prise l'an dernier en Thaïlande. En famille, avec «mon Boo et mon Baby Boo» Le fameux tweet de Kim K.: «Bye les Hamps!!!! VOTRE RÉCEPTION TÉLÉPHONIQUE CRAINT!!!! Je dois aller en ville vite fait pour uploader mes photos sur Instagram!!!» «J'adore cette femme splendide!!!!! @christiebrinkley», a lancé Kim à propos d'une image d'elle et la top en noir et blanc. Des nouvelles de Kim sur Instagram Un bisou à bébé North... Elle a eu un coup de foudre pour une paire de sandalettes...

Sur ce sujet
Une faute?

Après avoir contribué à la libération d'Alice Marie Johnson à la suite de sa rencontre avec Donald Trump dans le bureau ovale, Kim Kardashian poursuit son action auprès des prisonnières américaines. La star américaine de 37 ans s'est rendue dans un centre carcéral californien dimanche dernier, un moment qu'elle a qualifié de «difficile».

Elle a été si choquée par les conditions de vie des détenues qu'elle a contacté via Twitter le gouverneur de l'Etat, Jerry Brown, pour qu'il signe un projet de loi visant à limiter les interactions des gardiens de sexe masculin avec les prisonnières.

Ils ne pourraient les fouiller qu'en cas d'urgence et auraient l'interdiction de rester dans les zones où les femmes se déshabillent, sauf s'ils annoncent leur présence à l'avance. «Ces femmes resteront pour toujours dans ma tête et dans mon coeur», a-t-elle déclaré sur les réseaux sociaux.

Pour rappel, Kim a rencontré 15 détenues pour discuter des conditions de l'établissement et de leurs plans après leur libération. Selon TMZ, cette visite avait aussi un but bien précis. La maman de North, Saint et Chicago souhaiterait créer un programme pour aider les femmes à se réinsérer une fois libres.

(fda)