Victoria Pedretti

05 février 2019 18:44; Act: 05.02.2019 18:44 Print

Elle est la nouvelle proie d'un sociopathe

Victoria Pedretti rejoint le casting de la saison 2 de «You». Elle sera le nouvel objet du désir du personnage principal.

storybild

L'actrice de 23 ans s'est fait connaître dans la série "The Haunting Hill House". (Photo: AFP/Presley ann)

Sur ce sujet
Une faute?

Connue pour tenir un rôle important dans «The Haunting of Hill House», Victoria Pedretti vient d'être recrutée pour intégrer la deuxième saison de la série «You».

Un choix qui s'est présenté comme une évidence pour Sera Gamble, productrice du feuilleton. «J'adore la manière dont elle joue, elle est parfaite», a-t-elle glissé à «EW». L'Américaine de 23 ans campera donc le rôle de Love Quinn, la nouvelle proie de Joe Goldberg, jeune sociopathe aux airs de prince charmant, interprété par l'acteur Penn Badgley, révélé dans la série «Gossip Girl».

Si la date de diffusion de cette nouvelle saison n'a pas été révélée, la productrice a toutefois dévoilé les traits de caractère du personnage: «Love est très touchante. Elle souhaite vivre au jour le jour et n'est pas adepte des réseaux sociaux.»

Elle sera donc bien loin du personnage de Beck, fruit du désir du tueur dans la saison 1, qui était présentée comme une jeune femme ambitieuse et dynamique. Autre changement de taille, l'intrigue, qui jusqu'ici se déroulait à New  York, devrait avoir lieu désormais à Los Angeles. Diffusée depuis le 26 décembre sur Netflix, la série a déjà été visionnée par 40 millions de foyers.

Découvrez le trailer de la saison 1 de «You»:

(szu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • dede le 06.02.2019 09:32 Report dénoncer ce commentaire

    encore une nullité

    L'avantage avec ces séries débilitantes, celà donne des idées aux gens qui sont un faibles d'esprit... Et ensuite on les condamne alors que ce serait les diffuseurs et créateurs de ces séries que l'on devrait condamner pour incitation !

Les derniers commentaires

  • dede le 06.02.2019 09:32 Report dénoncer ce commentaire

    encore une nullité

    L'avantage avec ces séries débilitantes, celà donne des idées aux gens qui sont un faibles d'esprit... Et ensuite on les condamne alors que ce serait les diffuseurs et créateurs de ces séries que l'on devrait condamner pour incitation !

    • Vito le 06.02.2019 10:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @dede

      Sachez que cette série est tirée d'un roman, du coup, qui condamner...? Arrêtons de voir le mal partout, si nous suivions votre logique, combien de condamnation devrait avoir Stephen King...? Amicalement. V.

    • Manolito le 06.02.2019 10:28 Report dénoncer ce commentaire

      Séries débilitantes = pléonasme ?

      C'est sur qu'on est loin de la qualité des séries passionnantes de l'époque... aaah comme Derrick et le Commissaire Rex me manquent... sans parler de Louis la Broquante ! Mais heureusement on peut encore regarder Camping Paradis et Joséphine Ange Gardien de nos jours...

    • Byendi le 06.02.2019 12:32 Report dénoncer ce commentaire

      Ahaha

      3 merci pour votre réponse 3