Londres

05 juillet 2018 12:00; Act: 05.07.2018 12:00 Print

Emilia Clarke au secours du personnel infirmier

L'actrice veut améliorer la situation des travailleurs médicaux en Angleterre, dont le statut n'est pas reconnu à sa juste valeur.

storybild

La star britannique de 31 ans a fait son discours le 4 juillet, à Londres (Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Emilia Clarke est loin d'être d'une actrice déconnectée de la réalité. Invitée à la cérémonie du Royal College of Nursing Awards, mercredi 4 juillet 2018, à Londres, la star de «Game of Thrones», ambassadrice du Royal College of Nursing, a promis d'aider à améliorer la situation des infirmiers et particulièrement celle des aides-soignants britanniques. Des coupes budgétaires dans leur profession ont en effet aggravé leurs conditions de travail. Face au public présent, Emilia, qui a perdu son papa en 2016, a remercié ceux qui se sont occupés de lui jusqu'à son dernier souffle.

«Au cours de ma vie, les soins infirmiers ont radicalement changé. Les aides-soignants sont en train de détruire les stéréotypes et, pour la première fois, ils effectuent des opérations et gèrent des cabinets médicaux, a-t-elle déclaré. Mais le soutien que vous apportez, vous ne le recevez pas en retour. Cette réalité me brise le cœur, car il y a deux ans, j'ai perdu mon père chéri. La façon dont nous avons vécu la chose a été façonnée par les soins qu'il a reçus.»

L'artiste anglaise de 31 ans a souligné tous les efforts que le personnel médical avait faits pour sauver la vie de son paternel. «Cela m'a montré, non seulement la compétence impressionnante que les aides-soignants avaient, mais l'intelligence émotionnelle qui l'accompagnait», s'est souvenue Emilia qui les a remerciés de l'avoir «accompagnée et réconfortée» durant cette épreuve. Elle est donc révoltée de savoir que le financement prévu pour la formation des infirmiers britanniques a été réduit de moitié. «Cela doit s'arrêter, nous devons changer quelque chose. Forcer les gens qui sauvent nos vies à vivre de coupons alimentaires, il faut que ça cesse. Maintenant, plus que jamais, nous devons valoriser les soins infirmiers», a-t-elle revendiqué.

Emilia a ensuite promis de défendre les aides-soignants et de les aider à obtenir la reconnaissance et l'argent qu'ils méritent. «Ensemble, nous devons aider la prochaine génération à innover et à devenir les puissants aides-soignants de demain», a-t-elle conclu sous les applaudissements nourris des spectateurs.


(Ludovic Jaccard)