Rome

29 octobre 2010 12:00; Act: 29.10.2010 13:43 Print

Eva Mendes effrayée par les Italiens

par Ludovic Jaccard - L'actrice au eu chaud lors de l'avant-première de son film, jeudi au 5e Festival International du Film de Rome. Des milliers de manifestants ont perturbé la cérémonie.

Une faute?

Alors qu'Eva Mendes, Keira Knightley, Sam Worthington et Guillaume Canet présentaient en avant première leur film «Last Night» au 5e Festival International du Film de Rome, jeudi, la soirée a tourné au cauchemar.

En effet, le tapis rouge et la projection du film ont été retardés de de deux heures par une manifestation d'artistes et de gens du spectacle protestant contre les coupes budgétaires dans le secteur de la culture, dans le milieu artistique et ainsi que pour le non renouvellement des facilités fiscales.

Ainsi, plus de 2 000 manifestants, parmi lesquels les réalisateurs Ettore Scola et Marco Bellocchio, ont bloqué le red carpet, tous regroupés derrière une banderole sur laquelle on pouvait lire: «Tous à la maison», le nom de leur mouvement contestataire.

Par solidarité, le président du festival, Sergio Castellito, a lu un message expliquant les revendications des manifestants: «Nous ne sommes pas des parasites ou des assistés mais une part décisive d'une industrie, celle de l'audiovisuel, qui est stratégique pour tout pays moderne et implique plus de 250 000 personnes».

L'équipe du film est également allé discuter avec eux pour montrer leur soutien, avant d'entrer par une porte latérale pour assister à la projection.