Megxit

15 janvier 2020 07:50; Act: 15.01.2020 08:00 Print

Harry et Meghan: ce qu'en pensent les Canadiens

Le couple a choqué le Royaume-Uni en annonçant son intention de s'installer au Canada. La presse là-bas, peu enthousiaste, s'inquiète sur les coûts liés à sa protection.

Sur ce sujet
Une faute?

La décision du prince Harry et de son épouse Meghan Markle de vivre entre le Royaume-Uni et le Canada, sans totalement tourner le dos à la monarchie, a ébranlé la couronne britannique. Mais qu'en pensent les Canadiens, directement concernés par cette décision du duc et de la duchesse de Sussex?

Pourquoi le Canada?

Le prince Harry, sixième dans l'ordre de succession au trône, et son épouse Meghan ont annoncé leur décision de renoncer à leurs obligations protocolaires après un séjour de plusieurs semaines au Canada, où ils ont passé les fêtes de fin d'année avec leur fils Archie.

Meghan connaît bien le Canada. L'ex-actrice américaine y a vécu plusieurs années lorsqu'elle jouait dans la série «Suits».Le couple princier a également des «amis» au Canada, explique à l'AFP David Johnson, spécialiste de la royauté à l'université du Cap-Breton, dans la province de Nouvelle-Ecosse.

Quand elle s'est installée à Toronto en 2011, Meghan a rencontré la styliste Jessica Mulroney, épouse du présentateur Ben Mulroney, fils d'un ancien Premier ministre canadien, qui est devenue une amie proche. A tel point que, selon la presse britannique, la Canadienne de 39 ans aurait assuré la garde du petit Archie, âgé de 8 mois, pendant que le couple se rendait au Royaume-Uni pour annoncer sa décision de renoncer à ses obligations protocolaires.

Le Canada est «un refuge assez sûr pour eux», ajoute l'universitaire David Johnson. Selon lui, le couple peut s'attendre à «moins de harcèlement» de la part de la presse qu'au Royaume-Uni ou aux Etats-Unis, alors que Harry et Meghan n'ont pas caché leur malaise face aux attaques des tabloïds britanniques sur leur train de vie et leur difficulté à trouver leur place dans la famille royale.

Qu'en dit la presse canadienne?

L'annonce du couple princier a été en grande partie éclipsée dans la presse canadienne par l'accident du Boeing ukrainien abattu «par erreur» par l'Iran, qui a viré à la tragédie nationale au Canada, d'où sont originaires 57 des 176 victimes.

En revanche, depuis le début de la semaine, les médias s'interrogent sur les coûts liés à la protection du prince Harry et de Meghan et pour savoir qui, au final, paiera la note. Des médias ont estimé ces coûts à environ 1,7 million de dollars canadiens (1,2 million d'euros). Le gouvernement canadien n'a cependant pas encore décidé s'il les assumerait, a assuré le Premier ministre Justin Trudeau, sans rien exclure.

Le quotidien «National Post» a estimé mardi que Harry et Meghan devraient agir «comme tous les autres» et faire une demande de citoyenneté canadienne avant de venir vivre dans le pays. Un éditorialiste du «Post» estime que «le Megxit» a «réveillé une sorte de monarchisme dormant» chez certains Canadiens, tout en provoquant «l'indignation totale de ceux qui pensent que les monarchies sont d'un anachronisme grotesque».

Plus cinglant, le «Globe and Mail» de Toronto a exhorté mardi Justin Trudeau à refuser au couple de venir s'installer au Canada, invoquant dans un éditorial le fait que le pays n'a «jamais eu de système de classes avec des aristocrates héréditaires comme la Grande-Bretagne».

Quelle est l'image de la famille royale au Canada?

Bien des Canadiens se montrent plus accueillants que leurs médias. Une majorité d'entre eux (61%) aimeraient même voir le prince Harry devenir leur prochain gouverneur général, représentant la reine Elizabeth II dans cette ex-colonie britannique, selon un récent sondage.

Harry n'a pourtant jamais publiquement exprimé d'intérêt pour ce poste, occupé depuis les années 1950 par des Canadiens, comme l'actuelle gouverneure générale, l'ancienne astronaute Julie Payette.

Cette idée recueille ses plus fermes soutiens dans les provinces anglophones du Canada. «Les Québécois seraient les moins intéressés et les plus prompts à dire qu'il faut rompre les liens avec la monarchie britannique», affirme David Johnson. «Il n'y a pas d'affection profonde pour la famille royale» au Québec, seule province canadienne comptant une majorité de francophones et cédée par la France à l'Angleterre en 1763, note-t-il.

(nxp/afp)

Les commentaires les plus populaires

  • Liupiode le 15.01.2020 08:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Exaspérer

    Qu ils habitent où bon leur semble mais qu ils assument....ce n est pas à la société de prendre en charge leurs caprices...tout cela commence vraiment à nous exaspérer

  • Expat Canadien le 15.01.2020 08:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Du mal

    Je suis canadien et je n'en pense que du mal. Que la reine pardonne à Harry son comportement d'enfant gâté, je m'en tape, mais qu'ils viennent empoisonnés mes compatriotes en exigeant tous leurs caprices, non qu'ils restent chez eux. Je suis venu en Suisse pour des raisons professionnelles, je n'ai pas demandé des faveurs et je m'assume entièrement. La majeure partie de mes compatriotes pensent comme moi.

  • Anti Roi le 15.01.2020 08:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Conarchie

    On s'en fout de ces deux . Du moment qu'ils ne viennent pas en Suisse !

Les derniers commentaires

  • carougeois le 15.01.2020 19:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'était dans le même immeuble

    moi quand j'ai déménagé personne en a parlé.

  • Philippe ansfieldroad le 15.01.2020 14:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Choucroute

    Harry Meghan ... Nous c'est choucroute ce soir en famille

  • Eriam le 15.01.2020 13:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il saoule

    Il commence à saouler ce deux la ils ont qu'à aller vivre où ils veulent et assumer ses dépenses ce n'est pas au Canada de payer leur protection

    • mimi le 15.01.2020 14:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Eriam

      Le Canada est l'un des 16 royaumes de la Couronne Britannique dont Elisabeth 2 est la reine... En tout, 135 millions de sujets britanniques à travers le monde, qui verse, chacun, la modique somme annuelle de quelques dizaines de centimes, 60 ou 70, pour l'entretien de la famille royale... De plus 53 autres pays dépendent et adhèrent à cette monarchie, et finalement, c'est le tiers de la population mondiale qui est concernée et qui représentent à eux seuls les 12,5% de toutes les terres habitées. What else..?

    • magic david le 15.01.2020 15:07 Report dénoncer ce commentaire

      on ne se moque pas de la plèbe

      modique somme pour les caprices pour cette clique et on te taxe royalement pour un délai de 2 semaines de rerard pour ton retour d'impôt ?

    • Septimus le 16.01.2020 01:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @mimi

      Et alors ? Ça veut dire quoi? Que les canadiens doivent accepter d'héberger toute la famille royale britannique ? La reine est la seule à être représentée et son titre n'implique aucun pouvoir politique, mais seulement représentatif. Donc les canadiens n'ont aucune obligation d'accepter Harry et Meghan sur leur territoire !

  • Ridjeu Forestiere le 15.01.2020 13:14 Report dénoncer ce commentaire

    Soap opera

    Je retourne à top modèles. Le feuilleton Meghan est vraiment trop nul

  • MB le 15.01.2020 12:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu'ils aillent ou ils veulent!

    Tant qu'ils nous foutes la paix!!

    • Narcy Sic le 15.01.2020 19:23 Report dénoncer ce commentaire

      @MB

      Tu as bien appris ton français!