Aaron Carter

21 novembre 2019 21:08; Act: 21.11.2019 21:08 Print

Il pique une crise de nerfs devant le juge

Aaron Carter n'a pas supporté que la justice décide de lui saisir toutes les armes à feu qu'il détient chez lui.

storybild

Le chanteur américain de 31 ans a perdu son sang-froid au tribunal. (Photo: AFP/jc Olivera)

Sur ce sujet
Une faute?

Connu pour ses frasques en tout genre, Aaron Carter n'est pas près de s'assagir. Selon TMZ, le chanteur a piqué une crise de nerfs lors d’une récente audience dans un tribunal de Los Angeles concernant une ordonnance restrictive dont il fait l’objet.

Se sentant menacée, sa sœur jumelle, Angel Conrad, a demandé à la justice qu'Aaron ne les contacte plus, elle et sa famille, pendant un an. En plus de cette condamnation, le juge a considéré que l'Américain de 31 ans était «trop dangereux pour posséder des armes à feu». Celles qu'il détient lui seront donc retirées. Outré par cette décision, Aaron a vu rouge. «Il est devenu fou au tribunal. Il criait au juge qu’il quitterait l'État et achèterait encore plus de pistolets», rapporte un témoin.

Aaron est décidément en froid avec ses proches. En septembre 2019, son frère aîné, Nick Carter, avait aussi demandé une mesure d'éloignement contre lui.

(lja)