Révélations

29 avril 2013 16:12; Act: 29.04.2013 16:58 Print

Jackson alcoolique à cause de ses insomnies?

Des proches du défunt roi de la pop révèlent des détails méconnus de sa vie privée. Entre alcool et pilules.

storybild

En mars 2009, Michael Jackson était euphorique lors de la conférence de presse du «This Is It» tour. (Photo: AFP/Carl de Souza)

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que le procès opposant la famille Jackson au promoteur AEG vient de débuter ce lundi 29 avril, la presse britannique publie des témoignages troublants de personnes qui ont côtoyé Michael Jackson. Coïncidence?

Les premières révélations proviennent de Mark Lester, le parrain des trois enfants de Michael Jackson. Il a affirmé au «Sun» que son ami de longue date était devenu alcoolique dans les mois qui ont précédé son décès, le 25 juin 2009. Il buvait jusqu’à six bouteilles de vin par jour pour tenter de lutter contre ses insomnies.

Lester se souvient notamment d’un jour particulier, en mars 2009, lorsque la star devait annoncer le lancement de sa tournée «This Is It», à Londres. «Michael s’est évanoui sur le lit de sa chambre d’hôtel. Son médecin a dit qu’il avait bu 2/3 d’une bouteille de whisky et qu’il était complètement bourré», explique son ami. Heureusement, Jackson a eu le temps de cuver un peu avant de rejoindre la salle de presse pour la conférence. «Il s’en est tout juste sorti», précise Mark.

Trouvé inanimé par son personnel

Le «Mirror» a pour sa part recueilli le témoignage d’Adrian McManus, une femme de chambre qui a travaillé pour le chanteur dans les années 1990. Elle raconte qu’à deux reprises, Michael Jackson a été découvert sans signe de vie après avoir ingurgité une grande quantité de pilules prescrites par ses médecins.

Un jour de 1993, McManus a eu très peur en découvrant son patron: «J'ai frappé à sa porte, mais je n'ai pas eu de réponse alors je suis entrée pour faire le ménage, se souvient-elle. Il était allongé sur le lit, immobile, le visage très pâle. J'ai appelé plusieurs fois, mais il n'a pas répondu. Quand je me suis approchée, j'ai vu qu'il avait les yeux ouverts et il n'avait pas l'air de respirer. Mon coeur s'est arrêté parce que j'ai cru qu'il était mort. J'ai répété son nom pendant plusieurs minutes. J'avais peur qu'il soit parti pour toujours, mais il s'est réveillé subitement. Il n'a pas dit un mot, mais il a éclaté en sanglots.»

Massage cardiaque au bord de la piscine

Quelques semaines plus tard, c'est un gardien qui a retrouvé Jackson, inanimé, au bord d’une piscine. Paniqué en le pensant mort, l'employé a appelé un collègue à l'aide. Il a dû lui effectuer un massage cardiaque pour le réanimer.

Selon la domestique, l’addiction de Michael aux médicaments était connue de tout son entourage: «C’était un junkie dérangé et dépravé, manipulateur, tordu et démoniaque. Je fais encore des cauchemars quand je repense à Neverland.»

(fab)