Toronto

13 septembre 2018 21:51; Act: 13.09.2018 21:51 Print

Jake Gyllenhaal: «Je suis obsédé par les oreillers»

par Henry Arnaud - L'acteur de 37 ans, à l’affiche des «Frères Sisters», livre ses goûts en matière de luxe et de réalisateurs.

storybild

L'acteur de 37 ans donnera la réplique à Joaquin Phoenix dans le nouveau film de Jacques Audiard. (Photo: AFP/Kelly Sullivan)

Sur ce sujet
Une faute?

Mercredi, Jake Gyllenhaal sera à l'affiche du western «Les Frères Sisters.» Interview à Toronto à l'occasion de la Première pour le festival du film.

Jake, pourquoi avoir accepté de faire partie du premier film américain de Jacques Audiard?
Je suis obsédé par ce réalisateur francophone depuis longtemps. J'étais juré du festival de Cannes lorsqu'il a gagné pour «Dheepan». J'adore le livre «Les Frères Sisters» mais j'aurais accepté n'importe quoi pour bosser avec Audiard. S'il m'avait demandé de m'arroser d'essence et d'allumer une allumette, je l'aurais fait pour lui.

Avez-vous parlé français ensemble?
Je parle un petit peu votre langue mais je sais aussi imiter l'accent français en parlant anglais, ce qui était utile pour dialoguer avec Jacques. De plus, il a choisi de tourner ce western en Roumanie et en Espagne au lieu des USA, ce qui nous a permis d'avoir une équipe technique très européenne.

Vous allez incarner le méchant Mysterio dans le prochain «Spiderman». N'est-ce pas ironique alors que votre nom était sur la liste des prétendants au rôle de l'homme araignée avant que Tobey Maguire ne le décroche en 2000?
J'ai toujours été fasciné par ce genre d'histoire même si je n'ai pas grandi en lisant les BD de Spiderman. Dans mon inconscient, l'idée de héros et super-héros est quelque chose d'important, surtout dans le monde qui nous entoure.

Pourquoi?
Je ne veux pas parler de politique mais il suffit de regarder les infos à la télé pour se dire que nous avons besoin d'actes héroïques dans notre quotidien. J'aime la manière dont les studios Marvel approchent les Avengers car ils n'ont pas peur de bousculer les règles établies. Que les super-héros soient de différents sexes et couleurs de peau, c'est une manière de donner un message fort aux jeunes. Je ne peux pas vous dire grand chose sur l'intrigue du prochain «Spiderman», mais Tom Holland est un jeune comédien qui assure grave dans le costume de l'homme araignée.

Vous êtes aussi l'ambassadeur de grandes marques. Quelle est votre idée du luxe?
Cartier est mon idée du luxe (rires) et le parfum Eternity de Calvin Klein est ma senteur de luxe (NDLR: Jake fait un clin d’œil à la mention de ses deux campagnes de pub). Mais je dois avouer que j'ai une obsession avec les oreillers. Il n'y a rien de plus important que d'excellents coussins pour avoir l'impression de vivre dans le luxe.

D’où vient cette obsession?
Posez la question à ma mère mais j'ai toujours eu besoin d'avoir beaucoup de coussins autour de moi. Par exemple, j'ai six oreillers sur mon lit à la maison. Il n'y a rien de mieux pour me relaxer après une journée de travail. J'imagine la tête de vos lecteurs en découvrant Jake fan de coussins (rires).

Propos recueillis par Henry Arnaud, Toronto.

Regardez la bande-annonce du film qui sort mercredi 19 septembre en Suisse romande: