Séparation

13 avril 2019 17:09; Act: 13.04.2019 17:10 Print

Johnny Depp accuse à son tour son ex de violences

La défense de la star américaine aurait en sa possession de nombreuses vidéos prouvant la violence d'Amber Heard.

Sur ce sujet
Une faute?

L'avocat de Johnny Depp a déclaré à The Blast qu'il détenait des preuves de la violence d’Amber Heard envers leur client. L’actrice d’Aquaman a, cette semaine, détaillé les actes de violence domestique dont elle accuse son ex-mari.


La nouvelle affaire qui oppose Johnny Depp à Amber Heard se noircit encore un peu plus. C’est cette fois à l’interprète d’Edward aux mains d’argent de répondre aux accusations et il promet, via son avocat, de dévoiler publiquement les actes de violence dont il accuse son ex-femme.

Au début de l’année, l’acteur a porté plainte contre son ex-femme pour diffamation suite à un article qu’elle a écrit dans le Washington Post l’année précédente et dans lequel elle se présente comme une victime de violence conjugale. Elle ne le nomme pas, mais l’acteur considère qu’il est facilement reconnaissable. S’il lui réclame 50 millions de dollars pour le préjudice, la star d’«Aquaman» a répondu à la plainte dans des documents légaux déposés cette semaine (11 avril 19) et dans lesquels elle raconte avec moult détails les actes de violence dont elle accuse son ex-mari.

Une pléthore de vidéos

Vendredi, les avocats de Johnny Depp ont fait savoir à The Blast qu’ils détenaient des preuves que la violence au sein de leur couple émanait de la comédienne. «Il y a 87 vidéos provenant de caméras de surveillance, 19 dépositions de témoins oculaires (et la liste grossit) et d’autres preuves qui montrent sans l’ombre d’un doute qu'Amber Heard s’est parjurée quand elle a demandé et reçu une injonction temporaire d’éloignement de la cour de Californie pour des faits de violence montés de toutes pièces qui seraient survenus le 21 mai 2016. Nous allons également demander qu’il y ait des conséquences pour ce parjure», a déclaré l’avocat de Johnny Depp, Adam Waldman, à The Blast.

Dans ses déclarations fournies cette semaine au tribunal, Amber Heard a également déclaré que Johnny Depp avait été violent envers sa sœur, Whitney. «Le problème d’Amber Heard n’est pas seulement la violence mais aussi le parjure… Elle a déclaré dans sa déposition qu’elle a seulement frappé Johnny Depp une fois, pour protéger sa sœur Whitney, et cite sa propre déposition, a expliqué l’avocat. La vérité, c’est que dans sa déposition, Amber Heard admet de multiples attaques violentes qu’elle a commises sur M. Depp, dont lui avoir jeté une boîte de diluant à peinture au visage devant témoins, l’avoir frappé au visage quand ils étaient seuls, et lui avoir claqué une porte sur la tête alors qu’il était à genoux.»

Johnny Depp et Amber Heard ont divorcé au bout de 15 mois de mariage, l’actrice demandant le divorce en 2016 pour violence domestique.

(Cover Media)