Karen Gillan

09 décembre 2019 06:28; Act: 09.12.2019 06:28 Print

«Le plus dur est de garder la tête sur les épaules»

par Henry Arnaud, Hollywood - Karen Gillan, à l'affiche du film «Jumanji: Next Level», s'est livrée sans filtre sur son métier d'actrice.

storybild

L'actrice avait déjà joué dans «Jumanji: Bienvenue dans la jungle», sorti en 2017. (Photo: Keystone)

Une faute?

Dans «Jumanji : Next Level», Karen Gillan reprend son rôle de Martha aux cotés de Dwayne Johnson et Kevin Hart. L'Écossaise a réussi la transition entre le Royaume-Uni et Hollywood en quittant Londres sur un coup de tête. Depuis elle a trouvé succès et amour à Hollywood.

Pourquoi avoir choisi de vous installer à Los Angeles plutôt que continuer votre carrière à Londres?
Je suis ambitieuse et un peu dingue aussi (rires). J'ai grandi en Écosse mais j'ai vite compris que m'installer à Londres était indispensable si je voulais décrocher des rôles à la télé et au cinéma. Après une série anglaise, je me suis jetée à l'eau et j'ai débarqué à Hollywood sans un seul job mais quelques auditions. Et j'ai eu la chance de décrocher «Jumanji» peu de temps après mon arrivée.

Quels sont les pièges à éviter lorsqu'on est une jeune actrice à Hollywood?
Le plus dur est de garder confiance en soi et la tête sur les épaules car on ne sait jamais si un garçon, par exemple, vient vous parler parce qu'il vous trouve intéressante... ou parce que vous êtes une comédienne connue. J'ai la chance d'avoir un petit copain qui travaille dans le cinéma mais qui n'est pas acteur ce qui est parfait car nous pouvons rester discret. J'ai connu des relations amoureuses avec des comédiens et c'est souvent compliqué lorsque le deux sont dans la lumière (ndlr: on lui prête une aventure avec Matt Smith, ex Docteur Who, et Andrew Brooke).

Et votre copain n'a pas été jaloux de la scène où vous embrassez Dwayne Johnson?
Peu importe, moi j'étais trop contente d'embrasser «The Rock» (rires). C'était juste un baiser de cinéma mais quand même, ça n'est pas toutes les filles qui ont la chance d'être dans les bras de Dwayne comme moi.

On vous a vu aussi dans «Avengers» et «Les gardiens de la galaxie». Prête pour un autre film Marvel?
J'espère bien que Nebula sera de retour très vite. J'ai beaucoup appris au niveau des cascades et des effets spéciaux ces dernières années. Dans le second «Jumanji» on m'a jeté du sommet d'un pont construit dans des studios de cinéma. J'étais attachée donc en sécurité mais je vous avoue qu'il m'a fallu beaucoup de courage pour la première scène. Et comme j'étais morte de trouille, on a recommencé des dizaines de fois cette séquence. Heureusement que nous avions l'équipe de cascadeurs de «Mission Impossible» avec nous sur le tournage. A la fin de la production, je me prenais pour Tom Cruise en prétextant être à l'aise avec les cascades.

La rumeur circule à Hollywood depuis plusieurs mois que vous pourriez reprendre le rôle de Jim Carrey pour un remake du film «The Mask» au féminin. Qu'en est-il?
Personne ne m'a encore téléphoné pour me proposer de signer un contrat pour «The Mask». La rumeur m'a amusé au départ mais je vous avoue que j'adorerais ça! C'est l'un de mes films favoris d'enfance et cela serait une bonne idée de transformer ce héros en personnage féminin.