Londres

07 mai 2012 16:31; Act: 07.05.2012 16:43 Print

L'enfance malheureuse de Mila Kunis

Pour la première fois, l’actrice Mila Kunis a raconté les épreuves qu’elle a traversées dans son enfance, en tant que petite fille juive en Ukraine.

storybild

La jeune femme se sent Américaine mais n'oublie pas ses racines. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La vie n’a pas toujours été tendre avec la comédienne du film «Black Swan». Née en Ukraine (alors en Union soviétique) il y a 28 ans, Mila Kunis a révélé au journal «The Sun» qu’elle a passé une grande partie de son enfance à cacher le fait qu’elle était juive, par peur d’être persécutée. «Quand j’étais à l’école, des phrases antisémites étaient visibles sur les murs», a-t-elle confié.

Face aux risques pour leur vie, les parents de celle qui s’appelle encore Milena décident de partir s’installer aux Etats-Unis. La future comédienne a alors 7 ans et elle vit ce déménagement comme un déracinement. «Je pleurais tous les jours. Je ne comprenais ni la culture ni les gens.» Pour qu’elle améliore son niveau d’anglais, ses parents l’envoient suivre des cours de comédie. A seulement 11 ans, Mila décroche son premier rôle et décide qu’elle sera ac­trice.

L’adolescente voulait tellement réussir dans le métier qu’elle n’a pas hésité à mentir, comme lorsqu’elle a déclaré qu’elle aurait «18 ans à son anniversaire» pour passer le casting de «That ‘70s Show». Mila n’en avait que 14, mais elle n’avait pas précisé de quel anniversaire elle parlait. Elle a bien fait: cette série a lancé sa carrière.

Son harceleur arrêté

Une carrière de star qui a également ses mauvais côtés, puisque Mila a été harcelée dernièrement. Mais l'homme est maintenant sous les verrous. Le harceleur a été appréhendé par les forces de l’ordre alors qu’il attendait l’actrice à la sortie de son club de gym. Ce sont les agents de sécurité qui ont appelé les pandores. Réfugiée dans sa voiture durant l’arrestation, Mila Kunis en est ensuite sortie quelques instants pour confirmer que l’homme en question était bien celui qui la suivait.

(jfa)