Nouvelles révélations

16 septembre 2010 11:14; Act: 16.09.2010 11:51 Print

Le «complot» de Rachida Dati contre Carla

Si la deuxième biographie de l’épouse du président français était présentée comme plus soft que la première, elle contient tout de même des révélations choc.

storybild

Les deux livres consacrés à Carla Bruni-Sarkozy sortis cette semaine.

Sur ce sujet
Une faute?

Après «Carla, une vie secrète» hier, les librairies reçoivent aujourd’hui une deuxième biographie, autorisée cette fois-ci, consacrée à Carla Bruni. Les journalistes Michaël Darmon et Yves Derai sont les auteurs de cet ouvrage intitulé «Carla et les ambitieux».

Parmi les révélations présentes dans ce livre, l’une d’elles concerne un complot qui aurait été organisé par Rachida Dati et Sophie Douzal, l’ex-femme de François, le frère cadet de Nicolas Sarkozy. Le but étant de déstabiliser la première Dame de France et d’obtenir son départ. Selon les auteurs, leur idée était de «ramener Cécilia à l’Elysée».

«Les deux complices ont manigancé un plan relevant davantage de la tradition des intrigues de salon que du combat politique moderne», peut-on lire dans la biographie. «Sophie Douzal et Rachida Dati pensent que Carla Bruni-Sarkozy constitue un maillon faible de la présidence.»

Un rapport du contre-espionnage

Ces éléments ont été révélés par une enquête du contre-espionnage français, diligentée à la base pour faire toute la lumière sur les infidélités présumées du couple Sarkozy. Carla Bruni aurait eu entre les mains le rapport de police résultant de ces investigations et lui apprenant le complot en cours. Listings téléphoniques et SMS envoyés par Rachida Dati ont été analysés par les inspecteurs.

Après avoir pris connaissance de ce rapport, la première dame de France aurait alors appelé l’ex-épouse de Nicolas Sarkozy, Cécilia Attias: «Madame, je dois vous dire que deux personnes avec lesquelles vous êtes en contact ont un comportement inqualifiable à notre égard. Il s’agit de votre ex-belle-sœur Sophie et de Rachida Dati. Je ne vous informe pas de soupçons ou de ragots. J’ai un dossier de police que je tiens à votre disposition. Je sais que vous n’avez rien à voir avec elles. Mais je vous recommande de vous tenir à l’écart.»

Carla invite des ex de son mari

Michaël Darmon et Yves Derai dévoilent également un côté méconnu de Carla Bruni-Sarkozy: son rôle dans les réunions familiales de son époux.

«En Méditerranéenne assumée, elle peut improviser une pasta dans sa salle à manger avec des représentants des deux familles et quelques copains de passage. Impensable du temps de Cécila», peut-on lire dans l’ouvrage.

Mais surtout, on apprend que la chanteuse n’avait pas peur de la concurrence: «En une ou deux occasions, il lui est arrivé d'inviter des anciennes conquêtes supposées du chef de l'État. 'Je veux qu'il y ait des jolies filles autour de lui', explique-t-elle à ceux qui ne comprennent pas forcément sa démarche.»

(fab)