Arnaque immobilière

08 décembre 2011 06:44; Act: 08.12.2011 07:00 Print

Le père de Jodie Foster reconnu coupable

Le père de Jodie Foster, âgé de 89 ans, a escroqué une vingtaine de personnes. Il a utilisé le nom de l'actrice à mauvais escient.

Une faute?

Le père de l'actrice Jodie Foster a été reconnu coupable mercredi par un tribunal californien d'avoir monté une arnaque immobilière et escroqué une vingtaine de personnes en se servant de la notoriété de sa fille.

Lucius Fisher Foster III, 89 ans, risque 25 ans de prison lorsqu'il comparaîtra de nouveau jeudi devant la Cour supérieure de Van Nuys (nord de Los Angeles), dont le grand jury a mis mercredi moins de 3 heures pour décider de sa culpabilité. Le juge Gregory A. Dohi l'a maintenu en détention.

Le patriarche, qui n'a plus aucun contact avec sa fille, a été reconnu coupable d'avoir trompé au moins une vingtaine d'acheteurs pour un montant de plus de 130'000 dollars.

Contre un chèque de caution de 5000 dollars, il leur proposait, via son site de faux agent immobilier, de construire des maisons pré-fabriquées dans le quartier de San Fernando Valley (nord de Los Angeles). «Mais aucune maison n'a jamais été construite», a précisé le procureur Doc Cocek pendant le procès.

«Il a expliqué à au moins la moitié des victimes qu'il était le père de Jodie Foster, cela faisait partie de son arnaque pour inspirer confiance», a-t-il plaidé.

M. Foster, qui se déplace avec une canne, a réclamé d'être jugé au plus vite afin de sortir de prison avant sa mort et rembourser ses victimes.

«Nous allons leur rendre leur argent. Même si cela prendra deux ou trois années de ma vie...Je suis un vieil homme, je veux ressortir vivant de prison», a-t-il dit.

L'agent de Jodie Foster, récompensée par deux oscars («Taxi Driver» et le «Silence des agneaux»), était injoignable mercredi.

(afp)