Canada

02 juillet 2018 10:02; Act: 02.07.2018 12:31 Print

Le rappeur Smoke Dawg tué dans une fusillade

Le Canadien, qui a participé à la tournée de Drake en 2017, est décédé à 21 ans, tué par balles.

Sur ce sujet
Une faute?

Le monde du rap est à nouveau en deuil. Après les décès de XXXTentacion et de Jimmy Wopo, le 18 juin 2018, c'est le jeune Smoke Dawg qui est mort, le 30 juin, à Toronto. Selon la presse locale et le maire de la ville canadienne, l'artiste de 21 ans a été tué par balles dans une fusillade liée à la violence des gangs. Deux autres personnes ont été visées par les tirs: un homme est mort et une femme a été hospitalisée.

Jahvanta Smart, de son vrai nom, était surtout connu pour son remix de «Trap House», avec French Montana, sorti en 2015. Il faisait partie du collectif Halal Gang, qui avait participé à la tournée «Boy Meets World» de Drake en février et mars 2017.

L'interprète de «Hotline Bling», originaire de Toronto, a rendu hommage à Smoke Dawg dans sa story Instagram. «Toutes ces âmes douées et bénies et ces lumières qui se sont éteintes ces derniers temps, c'est catastrophique. Je souhaite que la paix s'empare de notre ville. Tant de talents et tant d'histoires que nous ne verrons jamais. Repose en paix Smoke», a écrit le rappeur en postant une photo le montrant avec Smoke Dawg.


(jfa)