Michael Jackson

08 février 2019 22:35; Act: 08.02.2019 22:42 Print

Le témoignage glaçant de son ex-femme de ménage

VHS, caleçons, bains avec des enfants.... L'ancienne femme de ménage de Michael Jackson a livré des détails sordides sur la star, qu'elle juge comme un «pédophile».

storybild

Michael Jackson a été à plusieurs reprises accusé d'avoir commis des actes pédophiles. (Photo: Keystone/AP/Aaron Lambert)

Sur ce sujet
Une faute?

Adrian Mc Manus, ex-femme de ménage de Michael Jackson a été interviewée par le Daily Mail sur les soupçons de pédophilie qui pèsent sur le «King of Pop». À ce titre, elle affirme que son ancien patron était «un pédophile». Elle raconte ainsi que le chanteur, qui a récemment été accusé d'abus sexuels graves dans un documentaire, amenait souvent de jeunes garçons dans sa chambre à coucher, qu'elle devait ensuite nettoyer.

«Souvent, quand j'allais nettoyer la chambre de Michael, ses invités spéciaux - de jeunes garçons - étaient là et prenaient des bains avec lui dans le jacuzzi, a-t-elle affirmé. Michael et les garçons faisaient flotter leurs sous-vêtements dans l'eau. S'ils ne flottaient pas, alors ils étaient éparpillés par terre autour du jacuzzi. Il leur donnait la main et les embrassait. Ils se battaient pour l'amour de Michael. C'était un drôle d'environnement à voir.»

L'employée indique qu'elle retrouvait aussi souvent des sous-vêtements d'enfants cachés sous le lit ou dans les placards du chanteur, et de nombreux pots de Vaseline. «Il y avait de la Vaseline partout à Neverland, et beaucoup dans la chambre de Michael, raconte-t-elle. Je ne disais rien, parce que c'était mon patron et que je faisais tout ce que j'étais censée faire, mais je me posais des questions». Enfin, Adrian Mc Manus indique que Michael Jackson possédait une grande collection de cassettes VHS, qui, selon elle, contenaient des «images intimes» de la star avec des enfants filmées au cours des années 1990.

Michael Jackson a été à plusieurs reprises accusé d'avoir commis des actes pédophiles. Le chanteur avait été acquitté en 2005 pour des abus sur un mineur. Avant le procès de 2005, un adolescent de 13 ans avait porté plainte en 1993 contre lui pour attouchements. L'affaire s'était réglée à l'amiable contre 15 millions de dollars.

(L'Essentiel)