Pots-de-vin

09 avril 2019 21:33; Act: 09.04.2019 21:44 Print

Les charges s'alourdissent contre Lori Loughlin

L'actrice, contrairement à Felicity Huffman, a choisi de ne pas plaider coupable dans l'affaire des pots-de-vin versés pour faciliter l'entrée de leurs enfants à l'université.

storybild

Lori Loughlin, ici en compagnie de son mari Mossimo Giannulli, risque 20 ans de prison si elle est reconnue coupable. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'actrice américaine Lori Loughlin a été inculpée mardi d'un second chef d'accusation dans l'affaire des pots-de-vin versés par de riches parents pour faciliter l'entrée de leurs enfants à l'université, ce qui renforce la probabilité d'une peine de prison ferme.

Au chef d'association de malfaiteurs en vue de transférer frauduleusement des fonds est venu s'ajouter celui de blanchiment, a indiqué le procureur fédéral de Boston, Andrew Lelling.

Ce second chef étant passible de 20 ans de prison, la comédienne de 54 ans, devenue célèbre pour son rôle de Becky dans la série «La fête à la maison», encourt désormais théoriquement 40 années d'emprisonnement.

A la différence de l'actrice Felicity Huffman, qui faisait également partie des 33 parents inculpés dans ce dossier, Lori Loughlin a, jusqu'ici, choisi de ne pas plaider coupable. Outre le fait d'éviter un procès, plaider coupable permet généralement d'obtenir une peine réduite.

Peine plus lourde en vue

Dans le cas de Felicity Huffman, le bureau du procureur a recommandé lundi une peine de prison correspondant au bas de la fourchette indicative, soit 4 mois au minimum. Le juge qui prononce la peine n'est pas tenu de suivre cette recommandation.

Même si Lori Loughlin décidait de plaider coupable ultérieurement, la peine recommandée serait sans doute sensiblement supérieure à celle-ci, du fait du second chef d'accusation mais aussi des sommes en jeu.

Felicity Huffman a versé 15'000 dollars à un intermédiaire, alors que Lori Loughlin et son mari, Mossimo Giannulli, sont eux accusés d'avoir déboursé 500'000 dollars. M. Giannulli a également été inculpé mardi du second chef d'accusation, de même que 14 autres parents.

L'ancien patron d'une société spécialisée dans la préparation aux examens, William Singer, avait mis sur pied un système bien rôdé, allant de la triche aux examens jusqu'à la corruption d'entraîneurs sportifs universitaires, qui plaidaient pour l'entrée des candidats dont on leur soumettait le nom.

Son organisation aurait reçu au total 25 millions de dollars de parents aisés désireux de voir leurs enfants admis dans des universités prestigieuses telles que Yale, Georgetown ou Stanford.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Joe le 09.04.2019 23:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Décalage

    En même temps les pédophiles chez nous ont du sursis ???? Vous y comprenez quelque chose vous ? Moi je leur ferais verser trois ou quatre millions pour l'aide aux étudiants de familles modestes a pauvre. Ça doit certainement exister.

  • Lucien S. le 09.04.2019 22:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ;)

    Elle n'ira jamais en prison. Elle versera un autre pots-de-vin aux juges...

  • Maroc le 09.04.2019 22:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bernie

    Trump a pas été en prison et son père à fait pareil même pour cacher ses mauvaises notes !!!!!

Les derniers commentaires

  • Justice A a Deux Vitesses? le 10.04.2019 14:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lamentable

    Et quelles pénalités pour les universités/organismes qui ont accepté ces pots de vin? Je ne vois pas d'informations les concernant. Ces soi-disant irréprochables établissements!

  • ric67 le 10.04.2019 13:57 Report dénoncer ce commentaire

    Ah, ces actrices bien-pensantes....

    Ah, c'est tellement beau ces actrices démocrates qui prônent le mélange social et la mixité, sauf pour elles et leurs gosses !!! Comme le show-bizz français ou les écolos d'ici !!!

    • Lucien le 10.04.2019 15:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @ric67

      Pourquoi le show-bizz français ??? Le show-bizz en général oui !!! À les suisses, vous ne changerez jamais !!!

  • Barbera le 10.04.2019 11:26 Report dénoncer ce commentaire

    Fermer le robinet

    Pourquoi vouloir faire boire un âne qui n'a pas soif, si les enfants de ces actrices préfèrent boire et faire la fête, alors qu'ils le fassent mais avec leur argent, il suffit de fermer le "robinet" au lieu de balancer de l'argent inutilement par les fenêtres en "pot de vin". Maintenant ce n'est pas les fêtards qui risquent la prison mais bien les parents trop généreux et aveugles. Désolé pour Lori Loughlin c'est très bonne actrice mais pas autant comme mère.

  • Lian le 10.04.2019 09:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Effets

    Joe, il y a avait sur Arte justement quelqu'un qui expliquait l'avantage de ces pots de vin. Les universités ont besoin d'argent des grosses famille pour faire tourner leur université et aussi offrir une bourse à des etudiants aux revenus modestes. Alors oui le système est degeulasse car les enfants avantagés auront un diplôme sans trop d'effort et aussi trouver un travail plus facilement avec la réputation des parents mais en contrepartie cela offre à des très bon jeunes d'avoir la possibilité de faire des etudes par le biais d'une bourse

  • Pot Paye le 10.04.2019 00:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Casting ca$hing

    Je sens que étrangement, Trump ne fera aucun tweet sur le sujet...

    • Realiste le 10.04.2019 01:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Pot Paye

      Vous êtes obséder par ce monsieur!!!!