Australie

28 juillet 2014 08:50; Act: 28.07.2014 08:59 Print

Lily Allen met la police dans l’embarras

Parce qu'ils ont accepté de passer les menottes à la chanteuse pour une photo, des agents font l'objet d'une enquête.

storybild

LIly Allen a rapidement effacé la photo de ses comptes Twitter et Instagram, mais elle avait déjà fait le tour du monde.

Sur ce sujet
Une faute?

Dimanche 27 juillet, Lily Allen s'est mis la police fédérale australienne à dos à cause d'un simple cliché. La star, qui venait d'atterrir à l’aéroport Gold Coast, dans l'Etat du Queensland, a été accueillie par un service d'ordre composé de plusieurs agents. Alors qu'elle était escortée vers la sortie, elle a demandé aux policiers de la menotter pendant qu'elle s'agenouillait par terre.

Bons princes, les agents se sont exécutés pendant qu'un proche de la chanteuse prenait une photo de la scène. Lily s'est empressée de poster le cliché sur Twitter et Instagram et c'est là que les ennuis ont commencé, révèle notamment «The Daily Mail».

Le porte-parole de la police fédérale australienne a annoncé dans un communiqué que les agents impliqués faisaient l'objet d'une enquête interne. «Madame Allen a demandé que les policiers lui passent les menottes et posent pour une photo, ce qui enfreint le protocole. Madame Allen n'a PAS été arrêtée et AUCUNE enquête n'est menée à son sujet.»

Se rendant compte de sa bourde, Lily Allen a effacé la photo de ses comptes sur les réseaux sociaux après moins d'une heure. Mais le mal était fait. L'image avait déjà été partagée des milliers de fois.

(jfa)