Paris

10 mai 2012 17:07; Act: 10.05.2012 17:27 Print

Marion, une môme qui revient de loin

par Ludovic Jaccard - Devenue star à Hollywood, Marion Cotillard se penche sur son adolescence rebelle dans la banlieue parisienne.

storybild

La Française de 36 ans a su séduire les producteurs américains. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Aux Etats-Unis, on la considère comme la «Angelina Jolie française», grâce à son Oscar de la meilleure actrice pour «La Môme», en 2008. La comédienne de 36 ans était loin d’imaginer un tel destin. Ado, Marion Cotillard vivait dans une HLM de banlieue parisienne. Elle était plutôt tourmentée. «Je ne savais pas ce que j’allais faire de me vie. Je n’aimais rien de moi. Ni mon look, ni ma personnalité. J’étais très en colère», a-t-elle confié au «Hollywood Reporter».

C’est son petit ami de l’époque qui l’a aidée à se reprendre en main. «Il m’a dit: «Pourquoi tu te fais du mal alors qu’il est si facile de ne pas être en colère? Change d’attitude!» Et c’est ce que j’ai fait.» Marion s’est rendu compte qu’elle pouvait suivre les traces de sa mère, comédienne. «Je l’accompagnais à ses répétitions. J’étais fascinée. J’ai alors su que je deviendrais actrice.»

Depuis, la compagne de Guillaume Canet, avec qui elle a eu un petit Marcel il y a un an, cartonne même à Hollywood. Après la prestation remarquée de Marion dans «Inception», de Christopher Nolan, le réalisateur a tout fait pour la retrouver dans son film, le prochain «Batman», «The Dark Knight Rises». Un rôle qui a rendu la Parisienne folle de joie. «J’ai toujours été obsédée par Batman!»


Regardez la bande-annonce du film «The Dark Knight Rises»: