#MeToo

06 novembre 2019 03:26; Act: 06.11.2019 06:45 Print

Marion Cotillard remercie Adèle Haenel

La star du cinéma a pris la plume sur Instagram pour remercier sa consoeur d'avoir dénoncé publiquement les abus d'un réalisateur.

storybild

Marion Cotillard le 25 mai 2019 à Cannes. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'actrice Marion Cotillard a exprimé mardi une «gratitude infinie» envers sa consoeur Adèle Haenel pour avoir brisé le silence avec ses accusations de «harcèlement sexuel» à l'encontre du réalisateur Christophe Ruggia.

«Adèle, ton courage est un cadeau d'une générosité sans pareil pour les femmes et les hommes, pour les jeunes actrices et acteurs, pour tous les êtres abîmés qui savent maintenant grâce à toi qu'ils n'ont pas à subir cette violence. Et pour ceux qui l'ont subie, qu'ils peuvent parler, ils seront écoutés et entendus», écrit Marion Cotillard sur Instagram à côté d'une photo d'Adèle Haenel.

«Tu brises un silence si lourd. Ton témoignage est d'une puissance inouïe. Il résonne profondément», poursuit Marion Cotillard, Oscar de la meilleure actrice pour La Môme.

«Tu marques l'histoire»

Dans une longue enquête publiée dimanche par Médiapart, Adèle Haenel, 30 ans, récompensée par deux César dont celui de la meilleure actrice en 2015 pour «Les Combattants», accuse Christophe Ruggia, avec qui elle a tourné son premier film «Les Diables», d'«attouchements» et de «harcèlement sexuel» alors qu'elle était âgée de 12 à 15 ans.

Le réalisateur a réfuté par le biais de ses avocats ces accusations. La Société des réalisateurs de films (SRF) a cependant annoncé lundi avoir décidé de le radier de ses listes.

«Chère Adèle, tu marques l'histoire. L'histoire de cette révolution libératrice. Notre histoire et celle de nos enfants. J'ai une gratitude infinie envers toi», conclut Marion Cotillard.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Jean le 06.11.2019 07:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les tribunaux?

    Formidable que la parole se libère, mais pourquoi ne pas porter plainte? Les accusations en place publique ne sont que de la diffamation si elles ne sont pas confirmées par un tribunal. Si on en reste là, c'est la porte ouverte aux abus et fausses accusations, et les coupables jamais reconnus comme tels.

  • Sandy75 le 06.11.2019 08:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il s'agit là de pédophilie !

    C'est dingue le nombre de réalisateurs ou autres qui ont pu abuser de gamines. Comme si à l'époque cela allait de soit, c'était le prix à payer, dans la lignée des Polanski et autres. Elle n'avait que 12 ans la pauvre. Heureusement les mentalités changent, difficilement de la part des hommes mais sûrement de celle des femmes. Cette actrice est au top actuellement, elle n'a pas besoin de se mettre en lumière de cette façon. Je trouve blessants et injustes les reproches à son égard dans les commentaires. Et s'il était question de votre fille ? Tout pédophile doit être dénoncé, tôt ou tard.

  • C'est de là que ça vient le 06.11.2019 10:33 Report dénoncer ce commentaire

    Attrapez-les tous !

    #metoo

Les derniers commentaires

  • Apowers le 07.11.2019 15:47 Report dénoncer ce commentaire

    Pour info

    Vous devriez vous renseigner car Mediapart a déjà enquêté sur le sujet, et a trouvé des dizaines de témoignages à charge, quasiment TOUTES les personnes impliquées sur le tournage, ont été dans le sens d'Adèle Haenel. On parle d'un type qui disait à une gamine de 12 ans des phrases du type : "arrête de te mordre les lèvres, c'est trop sexy. Tu ne sais pas l'effet que ça a sur moi." Même l'ex-compagne du gars a dit qu'il lui avait confié être tombé amoureux de cette gamine. Il faut maintenant que la justice fasse son travail, mais ceux qui demandent des preuves devraient se renseigner

  • Lucia le 07.11.2019 15:27 Report dénoncer ce commentaire

    Faire confiance à la justice ?

    En France, chaque année, 84'000 femmes et 14'000 hommes disent avoir été victimes de viol ou de tentative de viol dans les enquêtes de victimation. Pourtant, les cours dassises ne prononcent quenviron 1'500 condamnations par an pour viol. Le nombre de condamnations pour viol par la justice française a chuté de quelque 40 % en dix ans, selon le service statistiques de la chancellerie. Et ne parlons même pas de la Suisse et de ses peines avec sursis !

  • Laurence le 07.11.2019 10:13 Report dénoncer ce commentaire

    Toujours les mêmes rengaines des anti...

    J'encourage tous les anti-metoo à aller ne serait-ce que lire les témoignages. Et vous pouvez aussi vous intéresser aux écrits de Raphaël Liogier, un homme blanc hétéro cisgenre (donc faisant partie de la classe dominante dans nos sociétés) qui s'exprime sur ce sujet et d'autres

  • BoomBox le 06.11.2019 16:18 Report dénoncer ce commentaire

    Les Parents de cette demoiselle ?????

    ....Qui laisse leur enfant tourner des scène érotiques...le chalet est-il en décombres déjà à ce moment là ? Ou peut-être lorsque le tournage était dans la boîte?????? Comme dirait Trump : Mauvais parents !!! Méchants!!!!

  • El chileno le 06.11.2019 15:23 Report dénoncer ce commentaire

    Question ?

    Si c'était vrai pourquoi elle a attendu d'être connue pour l'ouvrir ? C'est vraiment pathétique...