Cameroun

22 juillet 2014 06:00; Act: 22.07.2014 06:00 Print

Miss Suisse n'oubliera jamais les Baka

par Julienne Farine - Miss Suisse a passé une semaine avec une tribu pygmée dans le cadre d'une mission humanitaire. Une expérience qui l'a marquée.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Avant de se rendre au Cameroun, Dominique Rinderknecht n'avait jamais mis les pieds en Afrique noire. Ses seuls voyages sur ce continent se résumaient à l’Egypte et à la Tunisie. La jeune femme de 25 ans, partie visiter un projet sanitaire de la fondation Fairmed dans la forêt pluviale tropicale, s'était renseignée sur le pays. «Je m'attendais à voir de la pauvreté, mais on n'arrive pas à s'imaginer vraiment ce que c'est avant d'être sur place», a-t-elle confié à «20 minutes».

Pendant sa semaine au Cameroun, Miss Suisse a fait la connaissance des pygmées Baka, s'est occupée des enfants, les a vaccinés et pris leurs mesures. La Zurichoise a vécu tout près d'eux, dans un ancien centre destiné aux lépreux. «Rien à voir avec le luxe que nous connaissons en Suisse.» Malgré des conditions pas toujours faciles, Dominique est revenue dans son pays avec les souvenirs d'une population accueillante et heureuse et n'oubliera jamais son séjour. «C'est une expérience qu'on ne vit qu'une fois. Maintenant, je réalise la chance que nous avons en Suisse. Je sais que dans le futur j'aiderai à nouveau des gens comme je l'ai fait pendant cette semaine.»

Le retour à Zurich n'a pas été de tout repos. La belle n'a eu que deux jours pour tenter de se remettre de ses émotions avant de s'envoler pour Mykonos, où l'attendait son petit ami. «Après une telle expérience, il faut du temps pour «digérer» ce qu'on a vécu et pouvoir en parler autour de soi.»