08 mars 2007 00:38; Act: 08.03.2007 00:43 Print

Olivier Delaloye enlèvera le bas juste pour les filles

MONTREUX – Olivier Delaloye et six autres comédiens jouent les apprentis chippendales sur la scène du Théâtre Montreux-Riviera.

Une faute?

Lascivement allongé torse nu sur son canapé, Olivier Delaloye ponctue chacune de ses poses sexy d’un éclat de rire. Sera-t-il aussi détendu lorsqu’il s’agira de laisser tomber le string sur scène, le 21 mars, lors d’une représentation un peu particulière de la pièce «Ladies Night»? «Je ne suis pas angoissé à l’idée de me montrer nu, il s’agit davantage de mon personnage que de moi.» Jouée entre le 13 mars et le 1er avril à Montreux, «Ladies Night» est la pièce dont est tiré le film
anglais «The Full Monty», qui ra-conte l’histoire d’une bande
de chômeurs montant un spectacle de strip-tease pour se sortir de la dèche. Dans la majeure partie des représentations, les comédiens du TMR n’iront pas jusqu’au bout de leur effeuillage, protégés par un bout de tissu. Sauf le 21 mars. Et seulement pour le plaisir des yeux des filles. «L’idée vient du metteur en scène Dominique Würsten. On n’a pas prévu de faire interdire les appareils photos, mais on va peut-être y réfléchir maintenant que vous posez la question», rigole Olivier Delaloye. L’animateur de Rhône FM et chroniqueur à «20 minutes» incarne dans la pièce le rôle d’une grande gueule qui peine à accepter l’idée de se déshabiller. «Dans la vraie vie, si on me l’avait proposé, c’est quelque chose que j’aurais pu faire en cas de coup dur.» En septembre, «Ladies Night» sera jouée durant une semaine à Moscou et à Saint-Pétersbourg. Une tournée suivra ensuite en Suisse romande.

Catherine Hurschler