L'histoire se finit bien

14 décembre 2011 16:23; Act: 14.12.2011 16:23 Print

Polnareff a enterré la hache de guerre

Le chanteur a retrouvé le sourire. Il a pardonné à son ancienne compagne de lui avoir menti sur son bébé.

storybild

Le chanteur et son ex se parlent à nouveau. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Michel Polnareff va mieux, et il le fait savoir. Interviewé sur la radio RTL mercredi, le chanteur est revenu sur l’année ­noire qu’il vient de vivre. Il a tenu à rassurer ses fans: il n’a jamais été aussi inspiré. Pourtant, l’homme revient de loin.

En février, il avait appris qu’il n’était pas le père de l’enfant mis au ­monde en décembre 2010 par sa compagne Danyellah. Un choc énorme pour Polnareff, qui avait sombré dans une profonde déprime après le départ de la jeune femme et du petit garçon de sa maison. Dix mois plus tard, le chanteur de 67 ans a pardonné à son ex de lui avoir menti. Il envisage même d’adopter le petit garçon de Danyellah. «Il n’est pas question que le bébé souffre d’une situation qu’il n’a jamais demandée. Je suis attaché à lui. C’est moi qui l’ai mis au monde. Je dois dire que je me creuse la tête.»

Prêt à sortir un disque

Côté musique, Polnareff est en plein processus créatif. De son propre aveu, il a écrit assez de mélodies pour sortir un triple album. Mais l’auteur de «La poupée qui fait non» est conscient qu’après 21 ans sans avoir sorti de titres inédits, les critiques ne lui pardonneront rien. «On ne peut pas attendre si longtemps et accoucher d’une souris», a-t-il plaisanté.

(jfa)