Los Angeles

12 août 2019 18:15; Act: 12.08.2019 18:15 Print

Priyanka Chopra traitée d'hypocrite

Une femme a attaqué l'actrice, l'accusant de promouvoir la paix tout en prenant parti dans le conflit qui oppose l'Inde et le Pakistan.

storybild

Priyanka Chopra n'a pas été déstabilisée . (Photo: John Sciulli)

Sur ce sujet
Une faute?

Priyanka Chopra, 37 ans, était venue parler beauté et maquillage au Beautycon de Los Angeles, le 10 août 2019. La séance de questions-réponses avec le public présent aurait donc dû se passer sans accrocs et évoquer blush, mascara et autres fonds de teint. C'était compter sans une jeune Pakistanaise qui a décidé d'interpeller l'actrice indienne sur un tweet qu'elle avait posté le 26 février 2019.

Dans le message, la femme de Nick Jonas avait écrit «Vive l'Inde», suivi du hashtag Forces armées indiennes, après que son pays avait annoncé avoir détruit un camp d'entraînement du groupe islamiste Jais-e-Mohammad, dans le nord du Pakistan. «Il est difficile de t'entendre parler d'humanité, parce qu'en tant que voisine, je suis Pakistanaise, je sais que tu es une hypocrite», a commencé la demoiselle, ajoutant que Priyanka Chopra encourageait la guerre nucléaire entre l'Inde et le Pakistan, alors qu'elle est ambassadrice de l'Unicef pour la paix.


La jeune femme a rapidement vu la sécurité intervenir et lui prendre le micro, mais cela ne l'a pas empêchée de terminer son discours, déclarant qu'elle était fan du travail de l'actrice et ancienne Miss Monde... avant son tweet.

Visiblement agacée, mais gardant son calme, la star de la série «Quantico» a répondu qu'elle avait beaucoup d'amis pakistanais, qu'elle n'était évidemment pas fan de la guerre, mais qu'elle était patriote et que tout le monde devait trouver un terrain d'entente. «Je suis désolée si j'ai blessé des gens qui m'apprécient ou qui m'appréciaient, mais ne crie pas. Nous sommes tous ici pour l'amour, ne te rends pas ridicule», a-t-elle conclu d'un air hautain, tout en la remerciant pour son enthousiasme.



(jfa)