Confessions

14 juin 2011 08:57; Act: 14.06.2011 08:58 Print

Rachida Dati voulait beaucoup d’enfants

La ministre française fait la promotion de son autobiographie, sortie récemment. Elle lâche au compte-goutte quelques informations sur sa vie privée.

storybild

Rachida Dati garde le nom du père de sa fille secret. (Photo: AFP/Bertrand Langlois)

Sur ce sujet
Une faute?

Elle tient bon Rachida Dati. Depuis la naissance de sa fille, Zohra, le 2 janvier 2009, elle a réussi à maintenir secret le nom du père. Et ce n’est pas dans le livre qu’elle vient de sortir, «Fille de M’Barek et de Fatim-Zohra, Ministre de la Justice», qu’elle va avancer l’identité du géniteur de sa fille. «Pour le moment je souhaite les protéger, lui et ma fille», déclare-t-elle dans «Gala».

Interrogée dans «Le réveil malin» sur MFM radio, la ministre a expliqué que les gens ne lui demandent rien sur le père de Zohra. Selon elle, «cela agite un microcosme mais pas plus». Si on ne connaîtra donc pas le nom du géniteur, on apprend par contre qu’il a déjà des enfants. «J'ai aussi été portée par l'affection des enfants du père de Zohra, qui sont la famille de ma fille», écrit Rachida Dati dans son livre.

Sur MFM Radio, la Française a révélé avoir vécu l’arrivée de Zohra comme un cadeau inespéré puisqu’elle rêvait d'une famille nombreuse mais a rencontré des problèmes pour y arriver. «J’avais un désir d’avoir beaucoup plus d’enfants, a-t-elle avoué. Mais la nature a fait qu’on m’a dit, à un moment donné, que je ne pouvais pas avoir d’enfant. Et j’ai eu cette petite fille qui est donc pour moi le bonheur absolu.»

(fab)