Neuchâtel

06 juin 2011 07:35; Act: 06.06.2011 07:37 Print

Sabrina Guilloud nous dit tout sur son mariage

par Fabrice Aubert - Avant de se rendre pour la première fois à Festi’neuch, samedi, la vice-Miss Suisse nous a révélé les détails de son mariage.

storybild

Sabrina Guilloud pose avec son mari Kai. (Photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Sabrina Guilloud et Kai célébreront leur union le 23 juin, entourés de 55 invités. «On a vraiment voulu faire ce mariage dans un cadre intime», explique la rayonnante mariée. Le couple s’était uni civilement en Allemagne au mois d’octobre dernier. En 2009, l'Allemand s’était rendu à San Diego, où Sabrina étudiait l’espace d’un semestre, pour faire sa demande lors d’un dîner romantique.

Mais c’est en Italie que les mariés vont fêter leurs noces. «Comme Kai est Allemand et que je suis Suisse, la question de l’endroit s’est tout de suite posée, révèle la Genevoise de 24 ans. Et après avoir vu le film «Gladiator», j’ai eu l’idée de la Toscane. Je ne connaissais pas cet endroit. Mais nous y avons fait un premier repérage et cette région nous a tout de suite plu.» Pas à l’origine du choix du pays, le mari a immédiatement «été emballé» en se rendant sur place. Les époux ont craqué pour «un Agriturismo typique de la Toscane avec son allée de cyprès», situé dans le Val d’Orcia.

Un mariage simple, à leur image

Sabrina arrivera au bras de son père, comme dans un mariage traditionnel, mais la fête n’aura pas de connotation religieuse. « Ce sera une cérémonie symbolique. Nous allons prononcer des discours, il y aura des musiques qui nous tiennent à cœur et un ami officiera comme maître de cérémonie pour l’échange des alliances», précise celle qui portera une «longue robe blanche sans artifice». « Je ne serai pas une mariée sophistiquée. Je veux un mariage simple, qui nous ressemble.» Une chanteuse italienne et un DJ se chargeront de l’animation jusqu’au petit matin.

Pour le voyage de noces, les mariés devront attendre. Il est prévu en Tanzanie, en février 2012. Mais des vacances cet été en République dominicaine feront office de «pré-lune de miel». Quant à la nuit de la fête? «D’après ce qu’on m’a dit on est tellement crevé que c’est plutôt du style «bonne nuit chéri», sans plus», glisse la dauphine de Miss Suisse.

2012, retour en Suisse. 2013, premier enfant

Si Kai et Sabrina ont décidé de se marier, «c’est plus par rapport aux enfants, pour avoir le même nom de famille». Des enfants dont la Genevoise a «de plus en plus envie». «J’en veux trois et Kai deux, donc on en aura trois, c’est la femme qui décide», rigole-t-elle. Mais elle ne les prévoit que «dans deux ans». «Je vais d’abord commencer mon master en aide au développement. Mais je me vois bien être enceinte tout en écrivant ma thèse (rires).» Ce master, elle le fera en Suisse. En 2012, le couple quittera en effet l’Allemagne pour venir s’installer à Genève. «Je préfère vivre en Suisse, reconnaît-elle. C’était un peu le deal initial. J’allais vivre deux ans en Allemagne et après on s’installait en Suisse. Et lui aussi ça le tente bien. Il aimerait bien se lancer en indépendant dans le secteur automobile.»

Avant cela, Sabrina Guilloud va partir dix jours au Burkina Faso, en juillet, en compagnie d’Olivier Marillier pour le compte de l’organisation d'entraide Nouvelle planète. «Je me réjouis beaucoup. On va aider symboliquement en plantant des arbres, par exemple.»

Si au cours des huit mois qui ont suivi l’élection de Miss Suisse la Genevoise a cumulé les engagements en participant à plusieurs défilés, elle ne voit pas sa vie dans ce domaine. Quand elle aura repris ses études, elle aimerait que le mannequinat reste un à côté. En attendant, elle a tout de même rencontré les responsables de l’agence Elite en Israël qui sont très intéressés à collaborer avec elle. «On est donc en discussions pour un éventuel contrat futur. Mais pour le moment le mariage reste ma priorité.»